Philippe iv le bel, les enjeux de son règne.

4372 mots 18 pages
Né à Fontainebleau en 1268, mort en 1314 Dynastie des Capétiens directs Roi de Navarre de 1284 à 1304 Roi de France de 1285 à 1314 Fils de Isabelle d'Aragon (1247-1271) et Philippe III Le Hardi (1245-1285) Petit fils de Saint Louis Frère de Louis de France et Charles de Valois Fils de Philippe III le Hardi et d'Isabelle d'Aragon, il devient roi à la mort de son père. Il est âgé de dix-sept ans. Il est sacré à Reims le 6 septembre 1285. Il épousé Jeanne de Navarre en 1284 alors qu’elle n’est âgée que de 11 ans. Elle lui apporte la Champagne et la Navarre en dot car son père, Henri II, en était roi. Il est donc le premier à prendre le double titre de roi de France et de Navarre (jusqu'en 1304, année de la mort de son épouse, puisque la loi salique ne s'appliquait pas). De ce mariage naîtront sept enfants mais seulement quatre atteindront l’âge adulte et ils seront tous couronnés : - Louis né en 1289 sera roi de France et de Navarre sous le nom de Louis X le Hutin, - Philippe né en 1293 sera le futur Philippe V le Long, - Charles né en 1294 deviendra Charles IV le Bel, - et Isabelle née en 1292 deviendra reine d'Angleterre. Il est le onzième de la dynastie des Capétiens Directs. Il eut comme précepteur Guillaume d'Ercuis et fut surnommé par ses ennemis tout comme par ses admirateurs le "roi de marbre" ou "le Roi de Fer". Il se démarque par sa personnalité rigide et sévère. L'un de ses plus farouches opposants, l'évêque de Pamiers Bernard Saisset, dira d'ailleurs de lui : « Ce n'est ni un homme ni une bête. C'est une statue ». Nous allons voir que son règne aura était marqué par un développement de l'administration, une extension du domaine sous contrôle royal, un affranchissement de l'autorité pontificale, et un accroissement du pouvoir royal.

Philippe Le Bel. Miniature du XIVe siècle (détail)

Flora Nili Colomas

flora.colomas@gmail.com

A. Les affaires intérieures 1. Vers une monarchie administrative et centralisée
Le roi s'entoure de conseillers

en relation

  • Succession Charles IV
    2901 mots | 12 pages
  • Ordonnances de réformation et ordonnances de codification
    2135 mots | 9 pages
  • Apocalypse
    28695 mots | 115 pages
  • Commentaire combine «bulle unam sanctam», boniface viii, novembre 1302* « la querelle », anonyme, vers 1302/1303 « la supplication du peuple de france contre le pape boniface viii »,
    3858 mots | 16 pages
  • Lorenzaccio
    1310 mots | 6 pages
  • Grandes guerres de France avant la Révolution
    2141 mots | 9 pages
  • Boniface viii, bulle unam sanctam
    3333 mots | 14 pages
  • Le moyen age
    5503 mots | 23 pages
  • Florence
    1471 mots | 6 pages
  • Lorenzaccio, personnages
    3170 mots | 13 pages