Phillippe menace la liberté des grecs

Pages: 6 (1371 mots) Publié le: 13 décembre 2012
VIII : Philippe II de Macédoine |
                        1° Premières années du règne de Philippe II de Macédoine – Philippe II de Macédoine naquit en 382 avant Jésus Christ. En 368, alors âgé de 14 ans, il fut envoyé à Thèbes en tant qu’otage macédonien. Là, il y rencontra Epaminondas, entre autres, et apprit l’art de la guerre en l’observant. Il se rendit compte aussi des forces et desfaiblesses des Grecs, ce qui lui fut utile plus tard.Buste en ivoire de Philippe II de Macédoine, IV° siècle avant Jésus Christ, retrouvé dans sa tombe à Vergina, conservé au musée archéologique de Thessalonique.En 365, il rentra en Macédoine. Quelques années après, en 359 avant Jésus Christ, son frère Perdiccas III se fit tuer au cours d’une bataille qu’il livra contre les Illyriens (ces derniersmarchèrent ensuite sur la Macédoine.). Philippe fit alors en sorte d’évincer son neveu, Amyntas IV, et prit donc sa place. Le nouveau roi commença par accepter la suzeraineté des Illyriens, en épousant Audata, fille du roi Bardylis. En outre, Philippe II conclut un traité de paix avec Athènes.Puis, s’inspirant de ce qu’il avait appris lors de son séjour à Thèbes, il réforma l’armée macédonienne : lessoldats étaient toujours équipés de leurs protections habituelles (bouclier, casque, armure.), mais celles-ci étaient bien plus légères que celles des hoplites grecs. Il créa aussi le corps d’élite des hypaspistes (intégralement composé de nobles que Philippe II avait gagné à sa cause.). 2° Premières batailles, lutte contre l’Illyrie – Une fois son armée prête au combat, Philippe II mit en placeune politique d’unification nationale et d’expansion. Il commença d’abord par lutter contre les Illyriens (les battant en 356 avant Jésus Christ.), puis s’empara de plusieurs villes, telles Amphipolis, Potidée, Pydna et Méthone. Le roi de Macédoine s’allia alors au souverain du royaume Molosse (en Epire.), dont il épousa une de ses filles, Olympias (ensemble, ils donnèrent naissance à Alexandre leGrand, en 356 avant Jésus Christ.).Représentation d'Olympias sur une médaille du III° siècle avant Jésus Christ, conservée au musée archéologique de Thessalonique. 3° La Troisième guerre sacrée – À la même époque éclata la Troisième guerre sacrée. On appelait ‘guerre sacrée’ les opérations militaires menées par l’Amphictyonie[1] de Delphes, afin de protéger de sanctuaire d’Apollon situé sur l’île.La Première guerre sacrée avait éclaté au début du V° siècle avant Jésus Christ : la cité voisine de Crisa contrôlait la route maritime menant à Delphes, et avait instauré un péage. Au final, Crisa fut détruite, et son territoire fut consacré à Apollon. La Seconde guerre sacré avait commencé en 448 avant Jésus Christ : les Phocidiens s’étant emparés de Delphes, les Spartiates intervinrent et lesen chassèrent. C’est alors qu’Athènes s’en mêla à son tour, et rendit l’île aux Phocidiens (par la suite, il fut conclu un accord garantissant l’indépendance de Delphes.). La Troisième guerre sacrée, par contre, fut un évènement de plus grande ampleur : en effet, en 357 avant Jésus Christ, Thèbes (alors à la tête de l’Amphictyonie.) traduisit les phocidiens en justice, ces derniers s’étantinstallés dans la plaine de Crisa (ils cultivaient sur des terres sacrées, ce qui était interdit.). Ils furent alors condamnés à payer une amende.Refusant de s’acquitter de cette somme, les Phocidiens s’emparèrent alors de Delphes, en 356 avant Jésus Christ. L’année suivante, l’Amphictyonie répliqua en déclarant la guerre à la Phocide. Après avoir connu quelques échecs, les Phocidiens, sous la conduite dustratège Onomarque, parvinrent à vaincre leurs rivaux, étendant leur sphère d’influence jusqu’à la Thessalie. La ligue thessalienne et Thèbes, effrayées par la montée en puissance des Phocidiens, firent alors appel à Philippe II.  Ce dernier, après avoir été vaincu au cours de deux batailles par Onomarque (353 avant Jésus Christ.), parvint à reprendre l’avantage l’année suivante, à la bataille...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Menace sur les libertés
  • Les menaces sur les libertés
  • la liberté chez les grecs
  • Le développement technique est-il une menace pour la liberté ?
  • La revendication de l’égalité menace-t-elle la liberté ?
  • Nos droits et libertés sont-ils menacés par les réseaux sociaux ?
  • La liberté d’expression menace-t-elle la foi chrétienne ?
  • Quelles menaces représentent les mouvements intégristes sur les libertés démocratiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !