Philo politique

23185 mots 93 pages
HISTOIRE DES IDEES POLITIQUES

La philosophie a ceci de particulier par rapport aux autres sciences sociales, c’est qu’elle n’a pas d’objet.
La philosophie ne fait pas de progrès dans le temps. Dans le domaine technique par contre le progrès peut être mis en évidence sans difficulté.
De fait, on ne peut apprendre la philosophie comme une autre matière. La philosophie sera plutôt un questionnement perpétuel.
L’histoire de la philosophie est un vaste champ de bataille où les grands auteurs ne sont pas extrêmement nombreux.
Si les grands problèmes philosophiques pouvaient se clore, cela reviendra à dire qu’il y aurait une technique morale.
L’histoire philosophie se donne un objet : le ou la politique.

On estime que les auteurs du passé tracent l’histoire des idées politiques. On peut penser que c’est avec Machiavel que l’HIP commence.
Léo Strauss (1899 - 1973) auteur juif-allemand, « qu’est que la philo politique ? » (1959), il nous prévient dans ce texte qu’il a 2 écueils :

- la philo politique est une branche régionale de la philo tout court

On ne ferait que transposer les grands problème de la philosophie générale sur le domaine politique.
Or, la philosophie politique naît à partir d’un problème particulier qui est le contact entre la pensée et une dimension de l’existence humaine, qui est à la fois importante sans être pour autant philosophique, de l’organisation de la vie commune.
La philosophie politique finalement porte sur des problèmes très concrets et non métaphysique. Ces problèmes sont irréductibles à d’autres domaines de la philosophie. Autrement dit, les problèmes que rencontre la philo politique lui sont suggérer par la vie des communautés humaines. Celles-ci sont changeantes dans le temps, différentes dans l’espace. L’évolution de la philo politique est très liée à l’histoire.
La modernité peut se définir par rapport au processus de la sortie du théologico-politique : c’est la séparation historiquement advenue du juridique et du

en relation

  • Philo Politique
    5714 mots | 23 pages
  • Philo - la politique
    1934 mots | 8 pages
  • Philo la politique
    2657 mots | 11 pages
  • philo politique
    805 mots | 4 pages
  • Cours de philo - le politique et la politique
    9495 mots | 38 pages
  • Histoire de la philo et de la pensée politique
    22729 mots | 91 pages
  • Analyse de la politique en philo po
    3141 mots | 13 pages
  • La politique est-elle l'affaire de tous ? (sujet philo terminale l)
    2071 mots | 9 pages
  • introduction à la philosophie
    897 mots | 4 pages
  • Base de philosophie
    983 mots | 4 pages