Philo

429 mots 2 pages
Aperçu du corrigé : Dans quelle mesure est-il injurieux de traiter un etre humain d'inconscient ?

Il existe deux sens à donner au terme inconscient : l’un inventé par Freud comme instance psychique et l’autre employé comme adjectif qui désigne tout ce qui n’est pas conscient. C’est de la seconde acceptation qu’il est question ici. Il s’agit de savoir de quoi n’a pas conscience celui qui n’a pas conscience. Ce terme dans le langage courant ne renvoie-t-il pas à une ignorance, à un manque ? Mais ce manque n’est-il pas blâmable uniquement quand il est possible à combler ? Ne reproche-t-on pas en effet aux individus inconscients de ne pas faire d’efforts ? N’est-ce pas ici l’obligation pour tous de réfléchir sur soi et sur le monde qui se fait jour ?

Ainsi, sont déclarés inconscients par la justice, les personnes qui au moment de leur acte, n'avaient pas la faculté de discerner ce qu'elles faisaient et de se rendre compte de la réalité de leurs actes. Cela rejoint le sens donné à inconscient quand des personnes sont évanouies. Le monde extérieur n'est plus présent pour eux. Dès lors, traiter quelqu'un d'inconscient, c'est lui reprocher de ne pas se servir de sa raison et ne pas réfléchir. L'obligation du travail de la conscience par elle-même Ce qui se fait jour alors à travers le reproche d'inconscience, c'est bien l'obligation qu'à chacun d'être responsable et de prendre connaissance autant de lui-même que du monde extérieur. Pour Sartre, l'homme ne peut donc pas faire ce qu'il veut sans réfléchir, parce qu'il est responsable de tout devant tous L'inconscience, comme manque de connaissance de la réalité ou de soi-même, suppose une prise de conscience de l'individu. Dans un premier temps, en se rendant compte de son ignorance, l'individu s'engage alors dans un processus de connaissance qui a pour but de prendre connaissance de tous les événements en présence dans une situation. Ainsi, pour reprendre notre exemple, pour ne pas être inconscient des dangers

en relation

  • La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?
    2463 mots | 10 pages
  • l'iconscient
    388 mots | 2 pages
  • Augmentez votre popularité !
    763 mots | 4 pages
  • Sommes nous maitre de nos pensées
    2011 mots | 9 pages
  • Philosophie
    2457 mots | 10 pages
  • L'inconscient, dissert de philo
    705 mots | 3 pages
  • Inconscient
    430 mots | 2 pages
  • Fzkeokgf
    289 mots | 2 pages
  • L'inconscient nous prive t'il de liberté ?
    312 mots | 2 pages
  • L'inconscient peut il avoir notion d'excuse ?
    2869 mots | 12 pages