Philo

1009 mots 5 pages
EXPOSE : Gestation pour autruit

Introduction : Lucie.

1) : Le recours aux mères porteuses est utilisé pour la plupart par des femmes dont la fonction ovarienne est normale mais dont l’utérus ne peut leur permettre de mener une grossesse à terme, soit parce qu’elle ne possède pas d’utérus. Que ce soit dû a certains syndromes spécifique (comme le syndrome de Rokitansky) ou aux conséquences d’un cancer…

Cependant, cette pratique est également utilisée par les homosexuels mais dans le cadre de l’homoparentalité, c'est-à-dire deux pères homosexuels élevant un enfant.

Le cas du père qui fourni ses spermatozoides pour les implanter, par fécondation in vitro, dans la mère porteuse est cependant un cas qui reste complexe. En effet, au-delà de la difficulté de réussite de cette opération, se pose ensuite le probléme des droits réservés au deuxiéme parent, appelé très souvent « parent social », celui-ci en effet ne possède aucune autorité légale et aucun droit sur l’enfant, dans des pays comme la France par exemple.

Gestatrices : Dans certains pays, les femmes qui fournissent de tels services peuvent être des parentes, des amies, mais la plupart du temps, ce sont des femmes spécialement recrutées par des intermédiaires agréés dans les pays où cela se pratique, sur des critères différents selon les pays. Par exemple elles doivent déjà avoir eu des enfants, aimer être enceintes et ne présenter aucun probléme médical, social ou psychologique et ne pas être dans le besoin. Elles n’ont pas le droit d’être rémunérées mais simplement défrayées de leurs dépenses (commes celles concernant les vêtements de maternité, frai de garde de leurs propres enfants etc, et bien entendu les frais médicaux). Ces règles ont été établies après de nombreux travaux de recherche sur les gestatrices.

Cependant, malgrè toutes ces règles, il existe de nombreuses femmes étant dans un grand besoin d’argent qui proposent de devenir mère porteuse en échange d’une rémunération plus ou moins

en relation

  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages
  • Philo
    1836 mots | 8 pages