Philosophie 103, démarche que devra entreprendre le gouvernement face aux publicités à contenu haineux ou diffamatoire dans une campagne publicitaire envers les entreprises

Pages: 5 (1149 mots) Publié le: 3 novembre 2010
Christopher Guénolé

Dissertation finale

Éthique et Politique

PHI-BA, Sylvain St-Jean

Bois de Boulogne
13 mai 2009

Intro

Dans ce texte, il sera question de la démarche que devra entreprendre le gouvernement face aux publicités à contenu haineux ou diffamatoire dans une campagne publicitaire envers les entreprises. Devrait – il les interdire ou non ?
Pour éclaircir cequestionnement, je présenterai le contexte, ensuite, l’analyse de l’enjeu moral, la confrontation des positions et enfin ma prise de position personnelle.

Présentation du contexte

Le photographe italien Oliviero Toscani, pendant près de 20 ans, a conçu des images pour des campagnes publicitaires de la compagnie de vêtements multinationale Benetton. Ces dernières ont toujours suscité la controverse.Il faut se demander dans un cas comme celui-ci s’il est moralement acceptable de publier un contenu qui pourrait s’avérer choquant à travers les médias.

Analyse de l’enjeu moral

En interdisant cette publicité, on suscite le mécontentement des entreprises qui se battront pour leurs droits de liberté d’expression, les gens se tiendront moins informés sur les problèmes planétaires et si onn’intervient pas, les gens se sentiront traumatisés ou attaqués si certaines images les affectent directement ou indirectement.

Ce cas comprend les exigences morales suivantes : la liberté d’expression, le droit à l’information et le respect de la personne, car certaines images ont un contenu discriminatoire et choquant.

La liberté d’expression et le droit à l’information s’opposent au respectd’autrui.

Confrontation des positions

Deux positions s’opposent dans cette situation soi :

- POUR légiférer ce type de médias dans une campagne publicitaire.
- CONTRE légiférer ce type de médias dans une campagne publicitaire.

Pour

Pour commencer avec la première position, il est important d’appliquer le principe de respect positif d’Emmanuel Kant, philosophe allemand du 18e siècle, quisouligne que pour être morale l’action doit suivre les buts de l’autre. Les entreprises devraient agir avec dignité en véhiculant l’harmonie dans leurs campagnes publicitaires, au lieu d’envoyer un contenu choquant. Dans ce cas, il est donc moral de légiférer ce genre de publicité.

Le principe de libertés égales du philosophe américain John Rawls ( 20e siècle ) dit qu’une action est morale sielle ne crée pas d’inégalités. Dans ce cas, si une entreprise peut diffuser une telle campagne publicitaire, alors que son contenu diffamatoire et haineux est interdit au Canada, cela risque de créer des inégalités alors que certaines entreprises se verront dans l’obligation de respecter la loi et d’autres comme Benetton, une grande multinationale, détourneraient celle-ci.

Il en va de même pourle principe de cohérence de Henri Sidgwick,
philosophe britannique du 19e siècle, qui stipule l’importance de traiter les cas semblables de la même façon. Il serait donc plus justifié de continuer dans cette direction et de traiter ces cas selon la loi canadienne.

Contre

Pour la deuxième position, celle d’être contre légiférer ce type de publicité on doit se mettre dans la peau del’entreprise.
La réversibilité de David Hume, philosophe anglais du 18e siècle consiste à se mettre dans la peau de la personne qui subira l’action et se demander si on l’accepterait nous-mêmes. Ceci peut nous donner une idée des sentiments de l’individu subissant l’action. Dans ce cas la compagnie veut NE PAS subir l’action, donc cela est moral en vertu de la réversibilité.

Le respect négatif,d’Emmanuel Kant, philosophe allemand du 18e siècle, souligne que pour être morale l’action ne doit pas brimer la liberté d’autrui. Dans ce cas c’est la liberté d’expression pour les entreprises qui est en jeu. L’entreprise voudrait ne pas se faire empêcher de s’exprimer librement.

Le principe de l’utilitarisme du philosophe anglais Bentham, évalue la position qui apportera le bonheur au plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le consommateur face à la publicité
  • Le consommateur face a la publicité
  • La philosophie face a la religion
  • Les entreprise face a la délocalisation
  • Campagne publicitaire
  • La position du lecteur face à l’image publicitaire
  • Gouvernement des entreprises applique a general electric
  • La démarche publicitaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !