Philosophie

2021 mots 9 pages
LES TERMES À RETENIR
*Les mots repris dans le texte sont les suivants : “ homme ” (6 fois en adjoignant la “ condition humaine ”), et sans compter les pronoms qui le désignent, “ vues ” (2 fois), “ chose ” (4 fois), “ représenter ”, “ monde ” (3 fois sans compter acosmique), “ esprit ” (2 fois).
*Sont susceptibles d'être expliqués, en dehors des mots cités, les termes suivants : “ influences physiques, physiologiques, sociologiques ”, “ liberté acosmique ”, “ présent ” et “ représenter ”, qui sont soulignés par l'auteur, “ l'être intentionnel ”, “ esprit absolu ”.

LA CONCLUSION DU TEXTE
*Elle apparaît dans l'avant-dernière phrase du texte : il faut reconnaître à l'homme une manière d'être très particulière : l'être intentionnel. Le thème du texte est donc le statut et la nature de l'homme : son “être”. La thèse qui est soutenue est que l'on ne peut saisir l'être de l'homme ni comme une chose ni comme une conscience, mais selon une certaine manière d'être intermédiaire, que nous aurons à préciser.

LA STRUCTURE DU TEXTE
*La démarche de l'auteur consiste à examiner les positions possibles quant au statut de l'homme, et à les renvoyer dos à dos comme à la fois partielles et contradictoires, pour faire valoir une position différente et conciliatrice. Le texte commence par un exposé de ces deux positions opposées, il montre ensuite qu'“ aucune de ces vues n'est satisfaisante ” : il commence par réfuter la première thèse, en montrant qu'elle ne peut pas rendre compte de la connaissance. Pour rendre compte de la connaissance, il faut accorder à l'homme une manière d'être spécifique, ce qui ne revient pourtant pas à assumer la seconde thèse.

PLAN

Introduction

1. Le duel entre deux options
A -Un simple point de vue sur l'homme
B -La première thèse
C -La seconde thèse

2. Réfutation de la première thèse, et idée d'une solution
A -Présence et représentation
B -L'esprit délimite pour lui-même la chose
C -Nature humaine et ontologie

3. Réfutation de

en relation

  • Merleauponty, la condition humaine
    1854 mots | 8 pages
  • Essai sur l'homme est oscur a lui meme
    3168 mots | 13 pages
  • La rédaction d'un texte argumentatif
    1029 mots | 5 pages
  • argumenter le pour et le contre
    1455 mots | 6 pages
  • Argumentation
    610 mots | 3 pages
  • Philosophie
    287 mots | 2 pages
  • philosophie
    1446 mots | 6 pages
  • Philosophie
    352 mots | 2 pages
  • Philosophie
    3157 mots | 13 pages
  • Philosophie
    359 mots | 2 pages