Physiologie musculaire

Pages: 17 (4125 mots) Publié le: 23 mars 2012
Physiologie de la contraction musculaire

Introduction : Généralités sur la cellule
La vie est basée sur 4 atomes : le carbone, l’hydrogène, l’oxygène et l’azote. Ce sont les combinaisons entre ces atomes, variables à l’infini, qui produisent la diversité de la vie. Leur assemblage permet d’obtenir des lipides, glucides et protéines. La cellule est le plus petit élément vivant. Certainsêtres vivants sont composés d’une seule cellule comme les bactéries. D’autres, plus avancées dans l’évolution des espèces sont composés de plusieurs cellules pouvant aller jusqu’à des milliards. Avec l’augmentation de la taille de l’être vivant et donc du nombre de cellules, certaines se différencient et pourront être regroupées en tissus, organes. (ex : tissu musculaire). Cependant quelque soit letype de cellules, on y trouve des éléments communs : la membrane plasmique (qui limite la cellule), le noyau (qui contient l’information cellulaire ainsi que l’ADN), le cytoplasme (avec ses organites comme les mitochondries, l’appareil de Golgi, le réticulum andoplasmique, les ribosomes et diverses fibrilles, réserves sous forme de gouttelettes lipidiques).


[pic]


I) Structureet fonctionnement du muscle strié squelettique :
1) le tissu musculaire :
Le tissu musculaire est formé de cellules spécialisées dans la contraction. Cette contraction peut être phasique (c’est à dire ponctuelle) ou tonique (c’est à dire plus continue, c’est elle qui permet le maintien de la posture). La contraction musculaire est due à l’interaction de molécules spécifiques quel’on dit contractile.
a) La cellule musculaire striée :
Ces cellules musculaires proviennent d’un tissu embryonnaire : le mésoderme qui va se transformer en myoblaste, puis en myofibre qui deviendront ensuite les cellules musculaires striées par fusion cellulaire, c’est ce qui explique qu’elles contiennent plusieurs noyaux. La cellule musculaire est une cellule allongée,cylindrique, de dimension très variable (les plus petites cellules peuvent faire 10 microns et les plus grandes, 30 cm). Le diamètre de la cellule est constant mais variable d’une cellule à l’autre (de 10 à 100 microns). On retrouve les mêmes constituants :

- la membrane plasmique (membrane semi-perméable, polarisée au repos et c’est un lieu d’échange constant [d’ions, de calcium …] . Elle formede nombreux replis que l’on appelle aussi des invaginations et reçoit toujours une terminaison nerveuse. Cette terminaison nerveuse lorsqu’elle rejoint la cellule musculaire s’appelle la plaque motrice ou la jonction neuromusculaire. La membrane de la cellule musculaire est doublée sur sa face externe par une membrane basale formées de fibres et de collagène (protéine filamenteuse). La membraneplasmique de la cellule musculaire s’appelle aussi le sarcolemme. C’est une cellule plurinuclée, donc avec plusieurs noyaux qui sont disposés en périphérie. La forme de ces noyaux est ovale avec le grand axe parallèle à l’axe de la cellule. Le cytoplasme de la cellule musculaire, on l’appelle aussi myoplasme ou sarcoplasme. Il a la particularité de présenter une alternance de bandes sombres et debandes claires, d’où le nom de cellule musculaire striée. Ces bandes sont composées de myofibrilles, elles-même composées de myofilaments.


[pic]

- le cytoplasme possède les constituants suivants : des mitochondries (elles sont ici très nombreuses puisqu’elles assurent la fonction oxydative), l’appareil de Golgi, des ribosomes , peu de réticulum endoplasmique granuleux mais beaucoup dereticulum endoplasmique lisse avec de très nombreuses dilatations qui viennent pratiquement au contact des replis de la membrane plasmique. Le reticulum endoplasmique forme également un réseau de petits canaux anastomosés (qui communiquent entre eux) qui entourent les paquets de myofibrilles. Ce réseau possède des zones plus dilatées que l’on appelle les citernes terminales et celles-ci se situent le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la physiologie neuro-musculaire
  • Physiologie
  • Physiologie
  • Physiologie
  • Physiologie
  • Physiologie
  • Physiologie
  • Physiologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !