Plaisir et liberté

4757 mots 20 pages
dPlaisir et liberté -> lien fondamental entre les deux (liberté/pathos)
L’articulation du plaisir à la lib n’est un pb que si on pense la lib abstraitement, alors qu’en réalité, il n’y a de liberté qu’en situation -> elle est incarnée dans le monde, et les choses sont à penser dans le mode de la réappropriation vivante et sélective, la distance est celle de la cs, qui est évaluante, jugeante, réappropriation sélective : on ne choisit pas d’éprouver du plaisir

Alors que dans la liberté, on peut toujours donner son assentiment, approfondir, choisir de dire non

En outre, si la lib est constitutive de notre nature humaine, ne pas oublier que le plaisir est l’affect qui marque l’accord à soi d’un vivant= l’accord à soi dynamique = l’accomplissement de soi
Donc quand on pense le rapport entre affectivité et liberté, la réappropriation est inséparable du plaisir puisqu’elle est liberté

Le plaisir est éprouvé : paradoxe intellectuel et vécu existentiellement (épreuve de la sensation, du sentiment d’engluement dans le plaisir)
Ne peut vivre cette sensation que celui qui est pour la liberté, pour la vie

L’éducation au plaisir

Analyse du sujet : repérage des difficultés

Définition des termes du sujet : travailler par oppositions

Le champs de l’éduction est très vaste -> institution (système éducatif), le système familial…
L’éducation est un thème repris par la philosophie : La République de Platon : éduquer le citoyen, Rousseau (Emile ou de l’éduction)…

Education ≠ formation et apprentissage -> l’apprenti apprend une pratique, un savoir faire, une technique, l’apprentissage de la vie = savoir se débrouiller, formation intellectuelle : développe des compétences théoriques

Formation et apprentissage ne sont pas étrangèrs à l’éduction, mais ils ne s’y assimilent pas : qqn qui est éduqué, qui a une bonne éducation = qqn qui sait se conduire, qui a une rectitude de conduite, une autonomie de jugement

Ex-ducere = conduire hors de

en relation

  • La Liberté est ce faire ce qui nous plait
    2377 mots | 10 pages
  • être libre, est ce faire ce qu'il me plait?
    1149 mots | 5 pages
  • Etre libre est-ce faire ce qu'il nous plait ?
    1589 mots | 7 pages
  • Le livre est il un outil de pouvoir
    1398 mots | 6 pages
  • Le plaisir est-il libre?
    2394 mots | 10 pages
  • Etre libre est-ce faire ce qui nous plait ?
    1754 mots | 8 pages
  • Dissertation : tous les plaisirs sont-ils permis?
    671 mots | 3 pages
  • La moralité (philosophie)
    2876 mots | 12 pages
  • Spinoza tiré du traité théologico-politique
    1638 mots | 7 pages
  • Explication de texte spinnoza
    2651 mots | 11 pages