Plan de commentaire composé l'esclavage de montesquieu

314 mots 2 pages
Plan de commentaire composé

Introduction:
-le sujet de l'esclavage : repères
-la problématique : l'esprit philosophique au service d'une grande cause : la satire de l'esclavage

1ere partie: Montesquieu dénonce en premier lieu les conceptions xénophobes de ceux qui refusent aux noirs la qualité d »être humains. 1Er argument: la couleur de la peau et la forme du nez : « noirsdepuis les pieds jusqu'à la tête » , comme s'il pouvait en être autrement ! On leur repproche d'être « noirs » par exces ! Puérilité de l'adverbe dans l'expression « nez si écrasé » (argument ad personam) 2eme argument: l'âme: dérision et absurdité du rapprochement entre l'aspect extérieur et la spiritualité, la nature profonde de l'homme ; préjugé raciste: la « laideur » extérieure préjuge de celle de l'âme.
3eme argument: Il accumule d'ailleurs les périphrases dépréciatives par lesquelles les Européens désignent les noirs dont ils font des outils: « ceux de l'Afrique », « ceux dont il s'agiit », « ces gens-là », « s'en servir », toutes ces expressions les déshumanisent.

2eme partie: Montesquieu souligne en outre la relativité des mœurs. 1Ere argument: Relativité de la valeur des objets selon les cultures: verres et or; cf la reprise de l'expression « si grande conséquence » comme à propos des Egyptiens : l'attitude des Européens vis-à-vis de l'or est donc aussi peu rationnelle... 2eme argument: Relativité du symbolisme des couleurs : noir et blanc n'ont pas la même signification pour les Blancs et pour les Noirs (cf lettre persanne 59 1721): « je ne suis pas surpris que es nègres est une énigme : cela figure en 1741 comme sujet, de concours à l'Académie de Bordeaux dont Montesquieu est membre. Comment s'apitoyer sur des être si différents de nous, Comment peut-on être si... noir ?
Les récits de voyage avient d'ailleurs fortement contribué au XVIII eme siècle à la notion de la

en relation

  • Le Commentaire Litt Raire Montesquieu
    1467 mots | 6 pages
  • De l'esclavage des nègres (l'esprit des lois livre xv chap n°5 ) de 1748
    767 mots | 4 pages
  • Lecture analytique montesquieu de l'esprit des lois
    1181 mots | 5 pages
  • Montesquieu, l'esclavage des nègres
    2375 mots | 10 pages
  • La jeune veuve
    4307 mots | 18 pages
  • Page 1
    2587 mots | 11 pages
  • Roles des didascalies dans fin de partie
    16684 mots | 67 pages
  • Commentaire composé
    775 mots | 4 pages
  • De jeaucourt
    2630 mots | 11 pages
  • argumentation
    753 mots | 4 pages