Poème de jean de la fontaine

Pages: 6 (1392 mots) Publié le: 13 avril 2010
Comentaire de la jeune veuve de jean de la fontaine (1621-1695)

Les fables de la fontaine constituent l’une des principales œuvres poétiques du classicisme. Jean de la Fontaine qui, par son travail, a permis a ce genre qui était jusque là méprisé, d’être vraiment reconnu comme un genre littéraire .
Les Fables ont été écrites entre 1668 et 1694. Les fables de jean de la fontaine sont écriteen vers , la plupart mettent en scène des animaux et contiennent une morale.
La fontaine s’inspire dans ses fables , des hommes et surtout de la bourgeoisie et l’aristocratie qu’il imite avec une grande liberté.
Il s’agit ici d’une fable écrite en vers , composé d’ Alexandrins et d’octosyllabes .
Cette fable parle des femmes veuves, il aborde le temps comme principal consolateur
Dans les 15premiers vers, la morale est présentée. Ensuite, elle est illustrée par un exemple. Des vers 16 à 33, La Fontaine décrit le chagrin de la veuve qui apparaît inconsolable puis des vers 34 à 48 on assiste au changement de ses sentiments de manière profonde dut pour beaucoup au temps qui a fait son effet.
On peut donc se demander qu’elle est le regard qu’adopte Jean de la Fontaine sur les femmes veuveet sur l’amour .
Après avoir étudié la situation générale d’une personne veuve, nous étudierons le chagrin de la veuve puis nous étudierons la fin du deuil.
On voit que dans le vers 3, il y a répétition du terme Temps.
Il y a une opposition entre la tristesse qui part et les plaisirs qui arrivent

Le premiers vers annonce le thème général de la fable.
Dans le verbe 2, Jean de la fontainerésume en une phrase le processus de consolation. Vers 2 « on fait beaucoup de bruit , et puis on se console »
Le mot « bruit » laisse sous-entendre le caractère sur joué du chagrin.
« Puis on se console ». « Puis » nous montre la suite dans le temps.
Dans le vers 3, Jean de la fontaine accentue l’importance sur le temps. Le présent de vérité générale donne à cette phrase comme à la plupart desphrases de la première partie un caractère de vérité universelle.
Dans le vers 4, le temps est répété. Il y a une opposition entre la tristesse qui part et les plaisirs qui arrivent.
« L’une fait fuir les gens, et l’autre a mille attrait »
Ici, Jean de la fontaine fait une comparaison de deux femmes veuves qui ne le sont pas depuis la même période, il utilise « l’une » et « l’autre » pourmontrer qu’il ne s’agit pas de la même période selon le temps que celle ci a eu pour se consoler.
Vers 11 « C’est toujours même note et pareil entretien »
La Fontaine insiste sur le caractère prévisible, automatique de ce type de comportement avec dans ce vers les termes « toujours », « même » et « pareil ».
« On dit qu’on est inconsolable ; on le dit mais il n’en est rien »
L’utilisation d’un« on » généralisant. Ce « on » insiste sur le caractère relativement commun du veuvage à cette époque et sur l’inutilité d’une réaction trop émotive.
« On le dit » insiste sur le fait que c’est faux
vers 14-15 , Utilisation d’un nouveau « on » qui inclut le narrateur et le lecteur auquel on comprend alors qu’il s’adresse directement et établit ainsi, avant d’aborder l’exemple, une certainecomplicité entre les deux.

A partir de la ligne 16, La Fontaine prend un exemple pour démontrer la situation décrite ci dessus par lui même.
« L’époux d’une jeune beauté partait pour l’autre monde », La Fontaine fait ici allusion à la mort de l’homme qui va engendrer le chagrin de la jeune beauté.
« Attend moi, je te suis ; et mon âme, aussi bien que la tienne, est prête à s’envoler »
LaFontaine, ici, met en évidence le coté pathétique de la scène pour montrer l’exagération des propos de la femme. Cela est amplifié par « criait » qui fait partie du champ lexical de l’exagération. On peut noter l’ironie dans l’utilisation du verbe « s’envoler » qui est le même que celui utilisé pour la tristesse au vers 3.
« le mari fait seul ce voyage » , ce vers nous montre que ce que disait la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Poeme la fontaine
  • Jean de la fontaine
  • Jean de la fontaine
  • Jean de la fontaine
  • Jean de la fontaine
  • Jean de la fontaine
  • Jean de La Fontaine
  • Jean de la fontaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !