Politique budegetaire

738 mots 3 pages
Politique budgétaire : Cas pratique du Maroc

Il s’agit pour nous d’étudier un cas pratique d’une politique budgétaire qui a servi au Maroc ici depuis le début des années 1980 : une politique budgétaire restrictive en de réduire le déficit budgétaire. Ce qui nous intéressera dans ce cas principalement c’est de savoir quels étaient les objectifs poursuivis en appliquant une telle politique, quels ont été les moyens utilisés, et voir enfin la dite politique à telle permis d’atteindre les objectifs escomptés ?

1- Les objectifs

La politique de réduction du déficit budgétaire cherchait à rendre acceptable la situation des finances publiques. En effet la persistance du déficit budgétaire (+ de 3% du PIB) a entrainé un accroissement du ratio d’endettement et du même coup du service de la dette qui passe de 1% du PIB à plus de 6% et absorbe plus de 33 Des recettes ordinaires de l’Etat. Alors l’un des objectifs était d’arrêter ce processus d’accumulation de la dette.

Les autres objectifs consistaient à réduire le taux d’intérêt, augmenter le taux d’épargne national et favoriser en fin de compte une croissance soutenue et durable .

2- Instruments

Pour atteindre les objectifs fixés l’Etat à adopter une politique de rationalisation des dépenses et une augmentation des ressources. La rationalisation des dépenses passe par une réduction des dépenses et une gestion active de la dette extérieure.

Réduction des dépenses publiques : réduction des dépenses de subvention et d’investissement, des dépenses de fonctionnement, gel des salaires…

Gestion active de la dette extérieure : mécanisme de conversion des dettes en investissement qui consiste pour le créancier à abandonner les dettes en contre partie de l’utilisation par le d’éditeur des produits ainsi économisés dans des projets d’investissement publics(mécanisme utilisé avec la France pour 4OO milliards de Fr. Il y a aussi le refinancement de dettes

en relation

  • Mangot Mikael These 2
    74118 mots | 297 pages