Politique etrangere

Pages: 23 (5641 mots) Publié le: 16 mai 2013
POLITIQUE ETRANGERE 2/2003

Béatrice POULIGNY

L'humanitaire non gouvernemental face à la guerre

Laide humanitaire d'urgence est à un tournant de son histoire. Une réflexion a commencé au sein de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG), afin de surmonter les contradictions et les dérives qui accompagnent leurs opéra tions sur les terrains de guerre : victimisation trompeuse depopulations locales, détournement ou instrumentalisation de l'aide par des belligérants — ou des puissances extérieures. Par ailleurs, l'engagement humanitaire est souvent de plus en plus sélectif, voire discriminatoire, pour tenir compte non seulement des préférences politiques des gouvernements, qui jugent bon d'intervenir ici plutôt que là, mais aussi des préférences médiatiques, dont leseffets sont pour le moins ambivalents. Enfin, nombre d'ONG se trouvent placées, sur le terrain, dans la position d'agents des diplomaties occidentales, entraînant parfois une utilisation abusive du « label » humanitaire. Cette réflexion, urgente, pourrait utilement déboucher sur une redéfinition du contenu politique, économique et éthique de l'intervention humanitaire. Politique étrangère

Depuis unequinzaine d'années, l'humanitaire non-gouverne mental d'urgence est au centre des débats sur la guerre. Avec quelque 10 milliards de dollars dépensés en moyenne chaque année1, l'aide humanitaire d'urgence constitue l'un des rares secteurs dans le domaine de l'aide internationale qui ait connu une expansion aussi forte : les chiffres ont été multipliés par six en dix ans. Cette crois sance estparticulièrement importante pour l'Union européenne, dont le programme ECHO (European Community Humanitarian Office)

Béatrice Pouligny est chercheuse au Centre d'études et de recherches internationales (CERI). Une version préliminaire de ce texte a été présentée lors du colloque international « La guerre entre le local et le global : sociétés, Etats, systèmes », CERI, Paris, 29-30 mai 2000, etpubliée dans P. Hassner et R. Marchai (dir.), La Guerre entre le global et le local, Paris, Karthala, 2003, p. 543-567. 1 Cette estimation est partagée par la plupart des analystes. Dans ce domaine, les données chiffrées ne sont pas homogènes, notamment parce que les bailleurs de fonds comptabilisent des données en partie di f érentes. Ainsi, une partie des opérations militaires des Etats-Unis sontcomptabilisées au titre de l'aide humanitaire. Inversement, l'aide alimentaire l'est généralement sous d'autres rubriques.

.

368 / POLITIQUE ETRANGERE

est devenu le premier bailleur de fonds international2. Ces évolutions concernent d'abord les organisations non gouvernementales (ONG), par lesquelles passe désormais la majorité de l'aide humanitaire d'ur gence3. Au-delà de leurs fondsprivés, elles canalisent une part crois sante des financements publics d'origine bilatérale et multilatérale. Alors qu'il y a 25 ans, les financements publics étaient fortement minor itaires dans les ONG humanitaires (moins de 5 %), ils dépassent au jourd'hui, en moyenne, les 50 %4. Si les plus grosses ONG, comme, en France, Médecins du Monde et Médecins sans Frontières, parviennent à maintenir unréseau important de financements privés, d'autres dé pendent parfois en quasi-totalité de fonds publics. Cette évolution quantitative de l'humanitaire est contemporaine de la fin de la confrontation Est-Ouest. Elle exprime tout à la fois le fait que la guerre n'a pas disparu avec l'ordre bipolaire et l'espoir que la cause des droits de l'homme fera reculer certaines atteintes portées à l'humanité. Entant que tel, le registre humanitaire n'est pourtant pas nouveau dans la panoplie diplomatique : l'argument est utilisé de longue date pour justifier des ingérences plus ou moins musclées5, et les pratiques observées pendant la guerre froide sont aujourd'hui moins démenties et bouleversées que redéployées et justifiées sous des formes partiellement nouvelles. Ce sont ces formes qu'il convient...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Politique etrangere
  • Politique étrangère américaine
  • La Politique Etrangère et de Sécurité Commune
  • Politique étrangère de l'union soviétique
  • Politique étrangère du cameroun
  • doctrine obama politique étrangère
  • La politique étrangère américaine
  • La diplomatie en politique étrangère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !