Portrait de mme verdurin, marcel proust : analyse linéaire

Pages: 8 (1992 mots) Publié le: 20 décembre 2012
Proust pensait que l’homme ne montrait que son « moi superficiel » à autrui, le masque social qu’il se fabriquait. Dans cet extrait d’ « Un amour de Swann », il fait une longue description de Mme Verdurin et son salon, où il illustre ce « moi superficiel », derrière lequel la protagoniste se protège, et qu’elle utilise pour grimper l’échelle sociale. Il est alors intéressant de nous demander parquels procédés, à travers le portrait caricatural de la bourgeoise Mme Verdurin, Proust met en scène ce « moi superficiel » qui réside en chacun de nous.
2 paragraphes admirablement construits. Après avoir observé dans le 1er comment Mme Verdurin est présentée comme dominante et centre des attentions, et sous-entendue comme dominée et isolée de son entourage, nous verrons dans le 2nd que Proustmène son personnage jusqu’à l’hystérie, et veut ainsi nous mettre en garde sur notre « moi superficiel ».
I) Mme Verdurin, maîtresse de son salon mondain : l’est-elle vraiment ?
A) Tout son salon = métaphore de sa domination.
« Mme Verdurin était assise sur un haut siège en sapin ciré » :
-Nom en début de phrase, premiers mots qu’on lit, occupe déjà le centre de la scène.
-« Etait assise » :imparfait = habitude, complété par « sur » = domination.
-« Sur un haut siège suédois en sapin ciré » : allitération, sonorités en début de chaque mot qui rend le siège prestigieux, « haut » = personne importante, trône, domination. 1er objet évoqué, comme Mme Verdurin : liés.
« qu’un violonniste de ce pays lui avait donné et qu’elle conservait » :
-proposition complétive du siège, analepse,histoire et description précises : prend presque toute la place du paragraphe, comme Mme Verdurin.
-Don d’un artiste : presque un dieu auquel on ferait des offrandes
-Pas n’importe quel artiste : un violoniste. Proust = prédilection pour le violon, voix humaine pour lui, associé à certaines heures intenses de sa vie : souligne l’importance du siège + de Mme Verdurin.
-On retrouvera encore cettemétaphore dans l’ « accumulation de redites » offerte : « disparate ».
B) Comique : jeu sur la pluricité des sens des mots : son salon est aussi la métaphore de son illusion.
-Elle le « conservait » : cum + servare, « sauver » : préserver, immortaliser : elle semble y tenir : seule cause de sa domination ?
« quoiqu’il rappelât la forme d’un escabeau et jurât avec les beaux meubles anciensqu’elle avait » :
-Contraste avec la proposition complétive précédente : descriptions antithétiques.
-Siège soudain vulgaire, épanorthose avec « quoiqu’il » (on corrige la 1ère proposition) : « escabeau », « un siège de bois sans bras ni dossier » : dépourvu de tout confort, n’a plus l’apparence d’un trône.
-Opposé aux « beaux meubles anciens » : adjectif mélioratif, anciens = antianus = « avant »: étaient là avant, préexistent au siège : plus importants.
-Description peu flatteuse : manque de goût de Mme Verdurin pour l’art, elle qui se targue d’inviter des artistes à la mode : pas en osmose avec son milieu.
-Siège = métaphore de Mme Verdurin, il détonne, n’est pas en osmose avec les autres meubles du salon. Comme si son moi superficiel imprégnait jusqu’aux murs de sa maison.
« mais(elle essaye de sauver les apparences) elle tenait à garder en évidence les cadeaux que les fidèles avaient l’habitude de lui faire de temps en temps, afin que les donateurs eussent le plaisir de les reconnaitre quand ils venaient » :
-Met en scène les cadeaux, pas les œuvres d’art : un salon mondain met l’artistique en évidence : besoin que l’on reconnaisse qu’elle est louée dans son salon :peur ?
-« Les fidèles » : partisan fidèle, habitué, fréquente assidûment tel milieu ; mais aussi personne unie à une Eglise : religieux, « fidèle » = fides = « foi ». Mais c’est elle qui les appelle ainsi : renforce elle-même sa position dominante, mégalomaniaque.
-« Donateurs » : personne qui fait un don + personne qui donne à une église un tableau/vitrail où elle est représentée le plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Un amour de swann, portrait de mme verdurin
  • Marcel proust
  • analyse marcel proust un amour de Swann
  • Analyse de "a la recherche du temps perdu" de marcel proust
  • Analyse de l´oeuvre "du coté de chez swann" de marcel proust
  • Marcel proust
  • MARCEL PROUST
  • Marcel proust

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !