portrait de Rastignac

830 mots 4 pages
Le héros semble avoir toutes les dispositions requises pour un apprentissage réussi. D’emblée, Rastignac est présenté comme un garçon aux capacités exceptionnelles : il appartient à la classe des « jeunes gens supérieurs », il a « les qualités des hommes d’élite », avec une réserve, « momentanément ». La sphère de ses intérêts n’est pas d’un intellectuel : d’abord il prend ses distances par rapport au savoir universitaire, persuadé pu « peu de travail que veulent les premiers grades à prendre dans la Faculté ». Il se rend libre d’ouvrir les yeux sur la réalité vraie, celle du monde, cela en une formule où chaque terme dit la prédominance des sens : « goûter les délices visibles du paris matériel », la capitale étant perçue comme un mets délectable offert à la dégustation, notion prépondérante de plaisir et d’attachement au concret.

L’écriture suit le mouvement de cet apprentissage : vivacité de la phrase, choix des verbes et des substantifs évoquant les domaines auxquels le héros rêve d’accéder.

Le rythme de la phrase. Le jeune homme va faire preuve d’un tempérament de découvreur, exprimé dans la vivacité de la phrase : une série d’infinitifs juxtaposés, des segments brefs dont chacun marque une étape dans l’appropriation de Paris, une tentative conquérante dans les détours du labyrinthe :
« Un étudiant n’a pas trop de temps s’il veut connaître le répertoire de chaque théâtre, étudier les issues du labyrinthe parisien, savoir les usages, apprendre la langue, et s’habituer aux plaisirs particuliers de la capitale ; fouiller les bons et els mauvais endroits, suivre les cours qui amusent, inventorier les richesse des musées." Les verbes. En outre, l’élément dominant est chaque fois le verbe, tous verbes dynamiques appartenant au registre de la connaissance, de l’appétit intellectuel, de l’exploration mentale : « connaître… étudier…apprendre…fouiller…inventorier ». Cette succession dit l’impatience enthousiaste de

en relation

  • Etude de femme balzac
    622 mots | 3 pages
  • Fiche récapitulative de la lecture analytique de la maison nucingen, balzac
    796 mots | 4 pages
  • Lecture analytique père coriot
    2130 mots | 9 pages
  • Pere
    10591 mots | 43 pages
  • Père goriot
    1515 mots | 7 pages
  • La maison nucingen commentaire
    1884 mots | 8 pages
  • Rastignac, une année d’initiation le père goriot, honoré de balzac
    1084 mots | 5 pages
  • Mort goriot
    1916 mots | 8 pages
  • fiche analytique rastignac
    4734 mots | 19 pages
  • pere goriot
    13770 mots | 56 pages