Portrait

Pages: 7 (1737 mots) Publié le: 14 janvier 2011
Comparaison de deux peintures de guerre*

Djamileh Zia

La conférence qu’Alice Bombardier [1] a donnée le mardi 17 février 2009 à l’Institut Français de Recherche en Iran (l’IFRI) [2] avait pour thème la comparaison de deux peintures de guerre élaborées à deux époques différentes, dans deux contextes culturels différents : la fresque que Nâsser Palangi a peinte sur l’un des murs de lamosquée de Khorramshahr quelques semaines après la libération de cette ville en 1361 du calendrier iranien (1982), et le tableau qu’Otto Dix avait composé une dizaine d’années après la fin de la Première Guerre mondiale. Alice Bombardier a davantage mis en valeur les ressemblances de ces deux œuvres que leurs différences.
Nâsser Palangi était étudiant à la Faculté des Beaux Arts quand l’Irak attaqual’Iran et envahit la ville de Khorramshahr, en septembre 1980. Il laissa tomber ses études pour rejoindre le front. Khorramshahr fut libérée près de deux ans plus tard, en mai 1982. Cette victoire eut et garde encore une grande valeur symbolique pour les Iraniens. Au cours de l’été 1982, Nâsser Palangi dessina une fresque en cinq tableaux sur un mur de la mosquée de la ville, à la mémoire de ses amiscombattants. La mosquée de Khorramshahr était le lieu de l’état-major et la garnison des résistants dès le début de la guerre.
Les cinq tableaux de cette fresque de Nâsser Palangi ont une structure identique : trois parties superposées, un soldat dessiné en bas du tableau, des moments de la vie du soldat (en compagnie de sa mère ou de ses amis) représentés au-dessus de lui, et un dessin àconnotation religieuse (le drapeau vert de l’islam, l’Imam Hossein, Zahrâ – la fille du Prophète -, ou une lumière transcendantale) tout en haut du tableau.
Otto Dix aussi a été un engagé volontaire et a combattu au front. Son tableau, intitulé « La guerre », a une connotation religieuse par sa forme, qui est celle des retables [3] ; mais le contenu du tableau est sécularisé. Les dessins représentent lecôté hideux de la guerre (amoncellement de cadavres qui pourrissent). Le seul élément optimiste dans le tableau d’Otto Dix est une solidarité entre les hommes, représentée par un soldat qui aide un blessé.

Nasser Palangi, Fresque de Khorramshahr. Photo Nâsser Palangi. Vue d’ensemble après restauration en 2007
Après avoir analysé les détails de ces deux tableaux, Alice Bombardier a soulignéleurs points communs : le peintre avait voulu témoigner sur la guerre à laquelle il avait pris part ; un certain nombre des éléments représentés dans les deux tableaux se ressemblent par exemple les soldats morts placés sur une longue rangée, et les arbres décapités. Les personnes qui assistaient à cette conférence ont cependant insisté dans leurs commentaires sur les différences et les points dedivergence des deux tableaux. Une question a alors émergé dans l’assistance : pourquoi avoir choisi de comparer ces deux tableaux en particulier ? Nous avons interrogé Alice Bombardier à ce sujet.
Alice Bombardier : J’ai rencontré Nâsser Palangi lors de recherches effectuées dans le cadre de ma thèse de doctorat sur la peinture contemporaine en Iran. Lors de notre entretien, il a parlé avec beaucoupd’émotion de ses souvenirs de guerre et de la fresque qu’il avait dessinée sur le mur de la mosquée de Khorramshahr. J’ai décidé de me rendre dans les régions d’Iran où la guerre avait eu lieu, et j’ai vu que de nombreux iraniens venaient eux aussi visiter ces lieux chaque année (en particulier pendant les vacances de Norouz [4]) et allaient à la mosquée de Khorramshahr pour regarder la fresquede Nâsser Palangi.
Au cours de ce voyage, je me suis imprégnée de cette ambiance propre au Khouzestân [5]. Voir une peinture contemporaine dans une mosquée a été pour moi un sujet d’interrogation. J’ai compris que beaucoup d’habitants de Khorramshahr étaient très attachés à cette peinture ; ils ont même créé un comité de soutien pour protéger cette fresque. C’est grâce à ce comité de soutien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le portrait
  • Portrait
  • Le portrait
  • Le portrait
  • Portrait
  • Portrait
  • Le portrait
  • Portrait

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !