Pourquoi travailler philo

Pages: 21 (5248 mots) Publié le: 21 février 2011
Pourquoi travailler ?

Je voudrais commencer par une remarque sur cette question, « pourquoi travailler ? », qui a dû intriguer bon nombre d’entre vous. C’est une question que personne n’aurait eu l’idée de poser dans les siècles passés et que peut-être vous n’avez pas vous-même l’idée de poser aujourd’hui. Mes ancêtres paysans, du Moyen-âge jusqu’au XXe siècle, ne se posaient pas cettequestion. Mon père ouvrier, dans les années 50-70 du siècle dernier, ne se posait pas cette question, il se posait d’autres questions : comment allons-nous boucler la fin du mois, comment vais-je pouvoir nourrir et habiller convenablement mes enfants, comment vais-je faire si l’usine réduit les heures supplémentaires ou si elle ferme ? Et certains d’entre vous se poseront peut-être des questions assezpeu différentes.
On pourrait donc penser que la question « pourquoi travailler ? » est une question assez artificielle, déconnectée de la vie réelle, le genre de question qu’on pose à l’épreuve de philosophie au bac, et qui fait bailler d’ennui tout candidat.
Mais je crois que si l’on y regarde d’un peu plus près on verra que cette question est une question qui se pose aujourd’hui, dans la vieréelle. Je commencerai par là : pourquoi pose-t-on cette question aujourd’hui ? Ensuite nous examinerons s’il faut rejeter cette question ou s’il faut tenter d’y apporter une réponse.
Je vois trois raisons pour lesquelles on pose aujourd’hui cette question.
1) La première raison est simple. Le travail humain a permis peu à peu de satisfaire plus vite et mieux un grand nombre de besoins, y comprisdes besoins non naturels (avoir un téléphone mobile, par exemple). En d’autres termes, la productivité du travail humain a considérablement augmenté dans l’histoire. C’est cette augmentation de la productivité qui a permis de dégager du temps libre, un loisir de plus en plus étendu. Notre journée de travail n’est plus du tout celle d’un paysan du XVIIIe siècle ou d’un ouvrier du XIXe siècle. Etl’augmentation du temps libre a suscité chez certains une question : ne pourrions-nous pas nous passer du travail, travailler encore moins, voire plus du tout ? Je dis « chez certains », car ceux qui sont au plus près des réalités du travail – et c’est votre cas – se méfient sans doute de cette question, la trouvent peut-être naïve… J’y reviendrai tout à l’heure. Ceci dit, on est devant une réalitéincontestable : depuis la fin du XIXe siècle s’est développée dans différents milieux l’utopie d’une société sans travail.
2) Il y a une deuxième raison, plus complexe, plus importante et aussi plus sérieuse, pour laquelle on a posé cette question « pourquoi travailler ? ». Vous savez sans doute que pendant longtemps le travail a été une activité indigne, réservée aux esclaves (Antiquité) ou auxserfs (Moyen-âge). Le citoyen grec ou le seigneur médiéval faisaient de la politique, ou faisaient la guerre, ou  consacraient leur vie à l’art, à la religion ou à la philosophie, ils n’étaient jamais en contact direct avec la matière, ils ne la travaillaient pas, car on travaillait pour eux. Vous savez aussi que progressivement on a reconnu une valeur au travail, avec le christianisme (produire, cen’est certes pas créer, opération qui est réservée à Dieu, mais c’est quand même imiter le créateur) et, au XVIIIe siècle, avec le mouvement d’idées européen qu’on a appelé les Lumières.
Je donnerai un seul exemple de cette valorisation moderne du travail, celui de l’évolution d’un mot, tout à fait instructive. Aristote, philosophe grec, avait deux mots pour désigner l’activité non-théorique del’homme (l’activité que nous appellerions aujourd’hui pratique). Il employait le mot poïesis pour désigner l’activité de l’artisan (esclave), par exemple le travail du potier. Il avait un autre mot, praxis (qui a donné pratique en français), qui désignait l’activité du citoyen (la politique, par exemple, ou l’éducation). Et il opposait la poïesis à la praxis en disant que la poïesis transforme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pourquoi la philo?
  • Pourquoi travailler?
  • pourquoi travailler
  • Pourquoi travailler ?
  • pourquoi travaille t on ?
  • Pourquoi travaillé
  • pourquoi travaille t on
  • Pourquoi travailler ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !