Première des méditations métaphysiques - descartes

Pages: 5 (1117 mots) Publié le: 27 janvier 2013
Première méditation

Vocabulaire

Scepticisme: doctrine selon laquelle l'esprit humain ne pourrait atteindre aucune vérité avec certitude. Il devrait donc suspendre son jugement et pratiquer le doute (Pyrrhon,Sextus Empirius)

On doute pour sortir du doute, le doute est donc tendu vers son contraire: c'est un doute méthodique. L'entreprise du doute se fonde sur l'opposition entreacquisition historique des connaissances au cours de la vie individuelle et leur refondation selon la raison.

Acquisition des connaissances: involontaire, désordonnée, marquée par l'incertitude. Elle vient du fait que tout homme commence par être enfant.

Refondation des connaissances: volontaire, ordonnée (cf: ordre des raisons), satisfait à l'exigence des certitudes.

L'ordre historiques'oppose donc à l'ordre fondationnel de Descartes qui est capable de produire des connaissances certaines. C'est une rupture, un recommencement radical qui va séparer un avant et un après du doute. C'est un geste unique qu'il s'agit d'opérer une fois en ma vie. Il y a donc une remise en questions des connaissances historiques incertaines, il veut détruire généralement toutes [ses] anciennesopinions.

Méditation première:

Le paragraphe 2 énonce les conditions de possibilité du doute:

-Conditions de possibilité concrètes: c'est l'ensemble des circonstances favorisant la mise à l'écart des nécessité de la vie courante: le repos, le temps libre, la solitude, … La vie coourante est trop prenante pour permettre le doute.

-2ème condition de possibilité: on ne dispose pas encored'un critère de vérité et de fausseté. Comment faire pour révoquer toutes nos opinions en doute? On passe donc par un déplacement de la preuve: la fausseté devient le constat de l'incertitude. On contourne ainsi le problème de la vérité et du faux, c'est un critère plus accomodant.

-3ème condition de possibilité: Le problème porte sur l'extension de l'objet du doute: sur quoi va-t-on douter? Nosopinions sont trop nombreuses. On procède donc à une destruction en bloc de nos opinions, on s'attaque aux opinions qui servent de principes aux autres opinions.

Le doute portera donc sur les principes et sur tout ce qui présente la moindre incertitude.


II- La destruction des opinions en action (paragraphes 3 à 10)

On assiste à un exposé des raisons du doute. L'enchaînement de cesraisons va faire connaître au doute une genèse progressive:

-Les sens comme point de départ: le principe de la validité des sens a un statut particulier car c'est celui qu'on reçoit couramment comme le plus certain, il gouverne notre vie et notre connaissance.

-Suit un constat: les sens nous trompent parfois. Cela résulte de l'expérience ponctuel de l'erreur des sens. Cela constitue donc lepoint de départ du doute.

L'argumentation se structure en un dialogue intérieur avec objections et réponses. Ce sont des objections contre le doute, une sorte d'appel au bon sens pour faire valoir que le doute n'est pas justifié. Les réponses plaideront pour le doute en soutenant qu'il n'est pas aberrant.

-Première objection: on trouve une opposition entre quelques fois et la plupartdu temps. En effet l'erreur des sens est relativement rare et advient dans certaines conditions déterminées ( ex: éloignement-vue). On ne peut les confondre avec la totalité des autres sens de la vie sensible: les sens sont certains dans les autres cas. Il fait aussi référence à la certitude sensible immédiate: il ajoute une nuance en faisant référence à la maladie mentale qui peut donner descertitudes sensibles illusoires. En ce cas il y a confusion entre sens et imagination. L'expérience sensible immédiate de l'homme mentalement sain résiste au doute.

-Réponse: c'est l'argument du rêve (paragraphe 5). le rêve est caractérisé, y compris chez l'homme sain, par une évidence sensible apparemment indubitable et pourtant illusoire. Il est donc impossible de caractériser la certitude...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Première méditation métaphysique Descartes
  • Descartes, méditations métaphysiques, méditation quatrième
  • Méditations métaphysiques, première méditation, commentaire
  • Méditations métaphysiques
  • Méditations métaphysiques de descartes
  • Méditations Métaphysiques de Descartes
  • Descartes, méditations métaphysiques
  • PREMIÈRE MÉDITATION MÉTAPHYSIQUE

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !