problemes de la connaissance

Pages: 16 (3973 mots) Publié le: 28 janvier 2015
LES PROBLEMES DE LA CONNAISSANCE
A. Logique et connaissance
1. Le sujet et l’objet
Le point de départ de la science réside dans la volonté de l’homme de se servir de sa raison pour
comprendre et contrôler la nature. Le premier problème posé par la science est de savoir
comment est-il possible, comment le réel se prête-t-il à notre investigation, comment le sujet
retrouve-t-il l’objet,comment le connait-il. Une part importante de l’histoire de la philosophie
constitue une tentative de répondre à ces questions. Dans ce fait vécu, la connaissance elle-même,
la réflexion a séparé le sujet connaissant de l’objet à connaitre et soumis à l’analyse, le lien qui les
unit, la réponse diffère en fonction du terme à privilégier, l’objet ou le sujet de la connaissance,
l’être ou la pensée,la matière ou l’esprit, la matière ou la conscience. L’accent est porté sur l’un
ou sur l’autre distingue les deux courants de la philosophie : le matérialisme et l’idéalisme.
Que l’on privilégie le sujet ou l’objet, quel que soit le départ du mouvement de l’un vers l’autre,
c’est toujours par la pensée que l’on accède à la connaissance, c’est pourquoi la démarche logique
de la raison asouvent été définie comme l’étude des conditions de la vérité, « la science des
sciences » disait St Augustin.
Le raisonnement, base de la connaissance, implique une certaine relation entre un sujet et un
objet. Dire que Socrate est un homme suppose un objet ou un concept (substantif), une activité ou
un jugement par le sujet, « est un homme (classification, mise en relation) »enfin un raisonnementqui constitue une structure ou forme, un lien entre le sujet qui classe et l’objet qui est classé ou
quantifié.
On se heurte alors à des obstacles, d’abord l’impossibilité de savoir si ces structures ou formes
appartiennent à l’objet, au sujet, à tous les deux ou à leur relation, donc d’acquérir une certitude
sur la validité de leur relation (quelques règles d’idéalisme et du matérialisme)mais plus grave
encore se pose le problème de la réflexion elle-même c’est-à-dire de la validité de la logique.
La pensée s’interrogeant bute sur ses propres fondements. Pour éviter ces problèmes insolubles,
Aristote ne s’attachera qu’à leur structure de raisonnement, à leur validité sans se préoccuper du
contenu vrai ou faux des prépositions souvent remplacées par des lettres (A, B, C, etc. …).Comme
le grammairien ne s’intéresse qu’au respect des règles du langage sans se préoccuper du contenu,
le logicien ne s’attache qu’aux seules règles de cohérence gouvernant la pensée et réduit alors la
logique à l’étude des conditions formelles de la vérité.
2. Logique concrète1, logique formelle2 : formes et contenus3
Le contenu expérimentale de la connaissance est particulier contingentalors que l’exigence
d’universalité rend un certain formalisme nécessaire. La logique formelle déterminera donc des
1

Logique de contenu
Logique de la forme. Une logique qui ne se soucie pas d’une réalité donnée, d’un contenu. Donc même si elle est
vraie, elle nous éloigne de la réalité des choses. / Ex : logique mathématique.
3
Il faut associer logique de forme et logique de contenu. / Cesont aussi des logiques unilatérales.
2

opérations intellectuelles indépendantes du contenu de toutes affirmations concrètes. Mais en
éliminant le contenu objectif, historique, pratique et social de la connaissance, la logique formelle
se transforme en pensée formaliste.
L’intermédiaire entre la logique formelle et la recherche concernant le contenu se nomme une
problématique4. Ellerépond à un besoin de cohérence logique, mettre en ordre un ensemble de
problèmes qui orientent la recherche et un corps de concepts qui directement ou indirectement
débouchent sur des hypothèses rendant compte d’un contenu riche de conflits.
En fait, forme et contenu ne peuvent être totalement séparés et la logique même formelle garde
malgré tout une signification concrète dont la limite...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Connaissances des problèmes
  • Les problèmes qui se posent dans l'apprentissage et les connaissances à assimiler
  • La connaissance de soi
  • Pour la connaissance
  • Connaissance
  • Connaissance
  • Connaissance de soi
  • La connaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !