projet

Pages: 5 (1162 mots) Publié le: 7 janvier 2015
République Algérienne Démocratique et Populaire

Minstère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

CENTRE UNIVERSITAIRE D’EL-OUED


INSTITUT DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE


Mémoire de fin d’étude
Présenté pour l’obtention du diplôme de

LICENCE ACADEMIQUE

Domaine : Sciences de la Matière
Filière : chimie
Spécialité : chimie organique

Presenté par : NOMet Prénom

Thème










Soutenu le 31 Janvier 2009

Devant le jury composé de :
Melle
DEBACHE Hanane
MA (B)
Président
M.
LANEZ Touhami
Pr.
Examinateur
Mme
BOUBEKRI Chérifa
MA (A)
Rapporteur






2008-2009

SOMMAIRE

Introduction générale
1
Chapitre I : intitulé du chapitre
I-1-Définition de coefficient de partage logP
6
I-2-Relation de logPavec d'autres propriétés physico-chimiques
9
I-2-1- structure-activité
12
I-2-2-la solubilité
12
I-2-3-échange des ions
13
Chapitre II : intitulé du chapitre
II-1-Détermination expérimentale de logP
46
II-1-1- Méthode par agitation du flacon
46
II-1-2-Méthode par HPLC
48
II-1-3-Méthode par agitation douce
48
I-3-4-Méthode surcolonne.
49

Chapitre III : RESULTAS ET DISCUSSION

III-1- Comparaison des résultats obtenus
65
III-2- Analyse des résultats
69
III-3- Discussion des résultats
73
III-4-validation
81

Chapitre III : PROTOCOLE EXPERIMENTAL

IV-1- Matériels utilisés
109
IV-2- Description du montage
116
IV-3 Obtention des résultats
118
IV-4 description des résultats
121

Conclusion générale116

Références bibliographique

120





Résumé (10 à 15 lignes)
Le coefficient de partage P d’un soluté entre deux phases se traduit par le rapport des concentrations du soluté dans les deux phases. Dans ce travail on propose une nouvelle méthode de calcul théorique pour la détermination de coefficient de partage (octanol/eau d’une série des composés organiques à partir d’uncertain nombre des paramètres caractéristique des solvants et du soluté.
Les valeurs de P calculées par la méthode proposée sont comparées avec celles obtenus par les méthodes expérimentales. La moyenne de l’erreur absolue est de l’ordre de 0.10 et la moyenne de l’erreur relative est 12%.

Introduction générale
L’estimation du rendement de l’extraction liquide-liquide d’un composéchimique, ainsi que la prévision de la valeur de son taux de partage entre les phases présentes dans le mélange, sont les facteurs les plus déterminant de l’opération d’extraction, ces entités varient en fonction de plusieurs paramètres notamment, les volumes des deux phases, la nature du milieu et celle du constituant à extraire, les concentrations des différents composés présents en solutionainsi que les coefficients de partage de la substance à extraire entre les deux phases. Les relations exprimant ces entités sont purement théoriques[1].
Pour une extraction réactive les paramètres les plus influençant sur le coefficient de partage sont la concentration en ligands pour les complexes, et le pH pour les acides et les bases[2]. Ces relations deviennent de plus en plus longueset compliquées au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de constituants en solution, ou si ceux-ci réagissent avec les solvants.

Chapitre I : intitulé du chapitre
I-1-Définition de coefficient de partage logP
Le coefficient de partage octanol/eau (P), généralement exprimé en logP, d’une substance A est défini comme étant le rapport de la concentration en équilibre de la substance Adans la phase d'octanol et celle dans la phase aqueuse. Les concentrations sont exprimées en termes de masse ou de moles de produit chimique par volume unitaire de liquide.
 (1)
: concentration de la substance A dans la phase octanol
: concentration la substance A dans la phase aqueuse
Le coefficient de partage octanol/eau logP est le paramètre physico-chimique le plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • projet
  • Mon Projet
  • projet
  • Projet
  • Projet
  • projet
  • Projet
  • Projet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !