Prose

Pages: 2 (251 mots) Publié le: 30 avril 2011
Je n'aime pas ces regards froids que tu me jette et qui me blesse, je n'aime pas ses cigarettes, tout c'estromans que tu lis. Je n'aime pas que tu sois loin, et encore moins quand tu es ivre, Que tu me dises qu'ont’a dit que t'as pas ta place dans ma vie Tu te trompe !!! Même si il fait froid dehors c'est pas pour ça que mesmains tremblent, C'est pas pour ça que mes yeux pleure, ce n’est pas pour ça que je faiblie. Je te hais, deme haïr mais je t'aime de me le dire, de me poussé si fort quand je te tends la main, et je te hais que tu mehaïsses, mais je t'aime que tu m'aime, t’a folie me fait rire, mais tu ne vois pas la mienne ...
J'ai sifroid que mes mains trembles, c’est que la chaleur me manque de ta peau contre la mienne, tu m'as demandé dedanser, jusqu’a que nos pieds saignent, que l'alcool nous démolissent, et moi je l'ai fait !! Je te hais deme haïr mais je t'aime de me le dire de m'embrasse sur la joue quand je te tends mes lèvres, je te hais que tume hais mais je t'aime que tu m'aime ta folie et la mienne pourtant tu le sais parce que tu m'aime...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • prose
  • Le poème en prose
  • La prose du transsibérien
  • L'art de la prose
  • Le poème en prose
  • Poèmes en prose
  • Le poème en prose
  • Prose métrique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !