prospérité du vice

3209 mots 13 pages
La Prospérité du vice, une introduction (inquiète) à l’économie
De Daniel Cohen

Première Partie : Pourquoi l’Occident ?

I. Genèse

La naissance de l’économie est tout d’abord du à la naissance de l’agriculture pendant la révolution néolithiques. L’évolution du monde est principalement grâce aux innovations des hommes, avec la révolution industrielle. La propagation de l’agriculture bouleverse le cadre de la vie humaine. En effet entre l’invention de l’agriculture et l’âge du Christ, il y a une explosion de naissance se qui a entrainer des complications au niveau de la productivité agricole pour nourrir toutes ces nouvelles bouches (c'est-à-dire que la population augmente vite, alors que l’espace agricole reste le même).
Un peu plus tard on parle de destin brisée de l’Occident, cette affirmation est dû à l’esclavage et au mauvaises décisions prisent par les dirigeants et la population de l’Occident, ce qui donne un mauvais exemple aux autres peuples.

II. Naissance d’un monde moderne

C’est au XVe siècle après Jésus Christ, que l’on peut parler du miracle de l’Europe. On peut dire cela grâce à la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492, ce qui a amené une grosse amélioration des technologies (les outils) en rapport avec l’agriculture, ce qui a augmenté la productivité, et donc de pouvoir mieux nourrir la population. Cette découverte a favorisée les échanges internationaux. On peut aussi parler de miracle car il y a une amélioration des sciences, appelé la « révolution scientifique ». A cette époque, il y a deux images du monde, celle des historiens de la philosophie et celle des historiens de la littérature.
On peut ensuite parler d’un d’équilibre des puissances, en commençant par l’Europe (surtout de l’ouest) qui gagne en puissance avec les trois pays (France, Angleterre, et Espagne) qui sont bien protégés (avec des barrières naturelles) et qui s’améliorent d’un point

en relation

  • La prospérité du vice
    4001 mots | 17 pages
  • La prospérité du vice
    998 mots | 4 pages
  • La prosperite du vice
    5160 mots | 21 pages
  • La prospérite du vice
    594 mots | 3 pages
  • La prospérité du vice
    10144 mots | 41 pages
  • La prospérité du vice
    1331 mots | 6 pages
  • La prospérité du vice
    15110 mots | 61 pages
  • La prospérité du vice
    522 mots | 3 pages
  • La prospérité du vice
    3598 mots | 15 pages
  • "Les prospérités du vice" de sade
    3715 mots | 15 pages