Protection et securité sociale française

Pages: 34 (8380 mots) Publié le: 13 mai 2011
« Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays. »
Art. 22 de la déclarationuniverselle des droits de l'Homme (1948)

SOMMAIRE

I Contextualisation : De l'Assistance sociale à la Sécurité Sociale..........................3
Notion historique de la protection sociale

II Aide sociale...........................................................................................................4
Aide sociale facultative
Aide sociale légale

IIIActionsociale........................................................................................................8
Action sociale centralisée
L'assistant d'aide social
Conclusion..............................................................................................................10

Annexes
1.Chronologie..........................................................................................112.La protection sociale française en quelques chiffres et beaucoup
d'explications...........................................................................................13


Bibliographie...........................................................................................................21

Il est de mon avis que de tout temps, les populations, les individuscherchent à se protéger. S'assurer sa survie, sa subsistance, la sécurité de sa progéniture sont les priorités et les besoins principaux des individus.
Dès le Moyen-Age, la sécurité sociale était un droit, ou plutôt un principe. Contre le travail et l'obéissance de ses sujets, le seigneur des terres se devait de protéger ses serfs de ses ennemis, de la famine, et leur procurer un toit. Il fautavouer que dans les faits, cela était interprété et appliqué fort différemment en fonction du seigneur. Plus tard, lorsque l'Etat français fut plus institutionnalisé et plus centralisé, l'Assistance publique fut, pendant des siècles, la seule institution à secourir les pauvres, les faibles et les malheureux de tous âges.
Les interventions de cette Assistance publique se séparait auprès, d’unepart, des enfants, l’assistance publique des “ enfants assistés ” qui étaient presque tous sans famille, et avaient le statut de pupilles de l’État, et d’autre part, des adultes, avec l’assistance médicale gratuite aux familles et l’assistance aux vieillards, infirmes, tuberculeux, incurables, femmes en couches et familles nombreuses.
Mais ce fut la Révolution industrielle du 19e siècle quichangea la donne. Pendant un siècle et demi, les ouvriers, de plus en plus nombreux, cherchent à trouver leur place dans l'organisation de cette nouvelle société de moins en moins tournée autour de l'agriculture. Pendant un siècle et demi, les ouvriers et patrons s'affrontent, pacifiquement ou non. Du capitalisme sauvage, on passe fin 19e au paternalisme patronal, où ce n'est pas l'Etat, mais lepatron qui procure, bien entendu le salaire, mais aussi le toit, l'éducation des enfants, la nourriture, à ses employés, en échange de leur bonne conduite. Ce système ne dure pas longtemps, bien vite, la nouvelle classe ouvrière réclame des droits institutionnalisés non par leur patron, mais généralisés par l'Etat. Après de longues périodes de grèves dont la plus célèbre reste en 1936, la protectionsociale des salariés (et des non salariés) augmente petit à petit jusqu'au point où la France devient un Etat-Providence.
L'ordonnance du 4 octobre 1945 et le préambule de la Quatrième puis de la Cinquième Republique Française sont de nos jours les textes références en ce qui concerne la protection sociale.
En effet, la sécurité sociale a été définie juste après la Seconde Guerre mondiale,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La protection sociale est-elle un fardeau ou au contraire un stimulant pour l'economie francaise?
  • Protection sociale
  • Protection sociale
  • Protection sociale
  • Sécurité sociale
  • Protection sociale
  • La protection sociale
  • Securité sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !