Psycho

909 mots 4 pages
Depuis son invention au 19e siècle, le cinéma en a fasciné plusieurs et fascine encore aujourd’hui. Avec les années, l’industrie cinématographique et ses membres ont produits des dizaines de milliers de films. Certains assez médiocre, d’autres par contre ont été des chefs-d’œuvre et sont devenu par la suite des classiques. C’est le cas du film Psycho réalisé par Alfred Hitchcock et paru en 1960. Dans ce film riche en motifs de tout genre, un se démarque du lot. Il s’agit du regard. Le regard des acteurs, mais aussi ceux des spectateurs qu’Hitchcock oriente avec ses astuces techniques. Voici dans l’analyse de deux scènes tirés de ce film, la preuve que le regard a une forte importance dans l’œuvre d’Alfred Hitchcock.

Premièrement, on peut observer l’importance du regard et son impact sur le film dans la scène où Marion est à l’arrière du bureau avec Norman et où elle mange le repas préparé par ce dernier. Durant cette scène, Marion et Norman discutent ensemble. Quand ils arrivent à parler de la mère de Norman, Marion évoque la possibilité pour celui-ci de placer sa mère dans un centre qui sera adapté à ses besoins et où elle pourra se faire soigner rendant ainsi la vie plus facile pour lui. Après cette évocation, on remarque immédiatement un changement fulgurant dans le regard de Norman Bates. Celui-ci qui était juste avant très doux et joyeux, est maintenant devenu froid et méchant. Ce changement dans son regard est dû au côté maternel de l’esprit torturé de Norman qui sort face aux questions et aux idées de Marion. Durant tout le temps que dure ce regard vide d’expression, ce n’est pas Norman qui parle à Marion, mais sa mère. Ce regard amène un grand impact pour le reste de la scène. Tout d’abord, Marion remarque ce changement chez Norman est change son comportement vis-à-vis celui-ci. Elle revient sur ses mots ayant bien vu que ce qu’elle avait dit l’avait fâché. Norman continue de parler de sa mère durant quelques instants

en relation

  • Psycho
    3864 mots | 16 pages
  • Psycho
    883 mots | 4 pages
  • Psycho
    6888 mots | 28 pages
  • Psycho
    1110 mots | 5 pages
  • Psycho
    1642 mots | 7 pages
  • Psycho
    3563 mots | 15 pages
  • psycho
    311 mots | 2 pages
  • .Psycho
    4270 mots | 18 pages
  • Psycho
    14642 mots | 59 pages
  • Psycho
    15889 mots | 64 pages