Psycho

1642 mots 7 pages
PSYCHOLOGIE

INTRODUCTION:
I- NAISSANCE D'UNE PROBLEMATIQUE:⇒ Constat: « CE N'EST PAS PARCE QUE LES PROFS ENSEIGNENT QUE LES ELEVES APPRENNENT ! »
Et cela même avec les efforts du gouvernement par rapport aux effectifs des professeurs. C'est un problème récent sur la méthode d'enseignement, mais cette question est relativement ancienne (cf; Rousseau et son traité d'éducation L'Emile, 1762, dans lequel la nature de l'enfant est prise en compte : idée très novatrice + Célestin Frénêt dans les années 1930 : un instituteur qui a été gazé en 1914 et a perdu l'usage de la parole et a proposé une nouvelle méthode selon laquelle ses élèves s'auto-enseignent).
Le système éducatif français est une tradition pédagogique très ancrée où les élèves sont dans une position passive : on est dans l'attente de l'enseignement du professeur = résultat d'un long travail de l'éducation. Dans cette pédagogie traditionnelle, enseigner = apprendre : de la qualité de l'enseignement résulte la qualité de l'apprentissage.
Cet enseignement se fait en 3 temps: le professeur, qui possède une vision globale du savoir, l'expose en le décomposant en parties plus simples. L'élève va recomposer ce savoir grâce à ces parties simplifiées. L'élève, au fil de sa scolarité, recompose ce savoir dans son ensemble suivant différents niveaux. ⇒ conséquences: cela pose un problème de compréhension: en effet, seul le maître possède une vision globale du savoir. Donc les élèves ont du mal à recomposer ce savoir par rapport aux apports qui lui sont proposés (c'est comme un puzzle : ils ont les pièces mais n'ont pas accès au modèle). Ce savoir n'a aucun sens pour eux et est rabaissé à un pur élément scolaire (quelle est la finalité de ces apports ?!). l'enseignement est construit de façon chronologique : apprendre puis comprendre. Cependant, la majorité des enfants ne s'inscrivent pas dans cette durée car on a perdu cette notion d'attente, cette capacité à se différer dans le

en relation

  • Psycho
    3864 mots | 16 pages
  • Psycho
    883 mots | 4 pages
  • Psycho
    6888 mots | 28 pages
  • Psycho
    909 mots | 4 pages
  • Psycho
    1110 mots | 5 pages
  • Psycho
    3563 mots | 15 pages
  • psycho
    311 mots | 2 pages
  • .Psycho
    4270 mots | 18 pages
  • Psycho
    14642 mots | 59 pages
  • Psycho
    15889 mots | 64 pages