Qsdqsdf

16863 mots 68 pages
poss sfqsd qsdqsds qsd qs d qsdsqd qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsdf qsf qsdf sdqf qsdf qs qsdf qsdf qs qsdf sqdf qsfd sqdf qsf sqdf sdf qsdf sdf sqdf sd fsdf qsdf qsdf qsdf qsf qsdf sqd Plan du guide
1) INTRODUCTION
6)VERIFICATIONS SPECIFIQUES (mission d'audit légal)
10) LEXIQUE
ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES DU MAROC – GUIDE PRATIQUE D’AUDIT
3

1 - INTRODUCTION
Rappels généraux
La mission d'audit conduit à exprimer une opinion sur les comptes conformément au référentiel comptable utilisé : les comptes devant exprimer sincèrement, dans tous leurs aspects significatifs, la situation financière de l'entité et les résultats de ses opérations.
L'auditeur doit ainsi porter un jugement sur :
-la conformité des comptes aux règles comptables et lois en vigueur,
-la sincérité des informations au regard des opérations réalisées par l'entreprise,
-l'image fidèle donnée par les états de synthèse des comptes et opérations de
-l'entreprise et de sa situation financière.
La mise en œuvre de la mission repose sur l'appréciation des risques de nature à engendrer des anomalies significatives pouvant altérer l'appréciation du résultat, de la situation financière ou de la présentation des états de synthèse.
Ces risques sont associés :
- aux décisions prises par les dirigeants et à la traduction chiffrée des événements passés et futurs,
- aux limites intrinsèques du contrôle interne,
- à la situation de l'entreprise.
La démarche de l'auditeur emporte la mise en œuvre de diligences jugées nécessaires dans le cadre d'une obligation de moyens et non de résultat.
A la mission sont attachés des risques :
- de non-détection d'une anomalie significative
- de défaillance du système de contrôle interne.
Référence au manuel des normes
L'audit se réalise par application de règles définies par des normes professionnelles qui servent de référentiel aux praticiens.
Il est maintenant généralement reconnu, au plan

en relation