Quatre pistes pour réguler la finance

Pages: 7 (1610 mots) Publié le: 14 avril 2011
Quatre pistes pour réguler la finance
par Christian Chavagneux
Alternatives Economiques, n° 267 (03/2008)

Tout le monde en convient : la main invisible des marchés financiers doit être maîtrisée. Reste à s'entendre sur les remèdes.

Lorsque dans un pays, le développement du capital devient le sous-produit de l'activité d'un casino, il risque de s'accomplir dans de mauvaises conditions. "Un beau commentaire de la part d'un observateur des effets de la finance contemporaine. Si ce n'est qu'on le doit à John Maynard Keynes en 1936, dans sa célèbre Théorie générale. Lorsque les banques deviennent l'un des premiers joueurs du casino, ce sont effectivement les économies qui en pâtissent : chaque crise financière se traduit par un affolement des banquiers, qui répugnent alors à prendreles risques nécessaires au financement de l'économie réelle, sauf à réclamer des taux d'intérêt bien plus élevés, ce qui dissuade l'emprunt et donc l'activité et l'emploi (voir graphique).
Si tout le monde est d'accord pour dire qu'il faut trouver les moyens d'éviter cela, plus personne ne s'accorde dès qu'il s'agit de préciser comment. Tour d'horizon des quatre grandes pistes proposées dans ledébat public.
Demander davantage de transparence
Pour les défenseurs de la finance telle qu'elle est aujourd'hui, il ne faut surtout rien changer car, au fond, tout va bien. Les deux grandes nouvelles techniques financières développées ces dernières décennies, les produits dérivés(a) et la titrisation(b), permettent aux acteurs économiques de mieux gérer leurs risques et aux épargnants de disposerde nouveaux placements.
Certes ces instruments introduisent du risque et de la complexité. Mais si les investisseurs qui les achètent le savent, ils agissent en toute connaissance de cause. Pour que tout fonctionne bien, il suffit donc de fixer aux financiers qui vendent ces produits des règles de transparence renforcées. Pour Nicolas Véron, économiste à Bruegel, " les règles actuelles sontsuffisantes. Le problème est qu'elles ne sont pas appliquées ". On ne gagnerait donc pas grand-chose à les renforcer. De plus, ce qui a fait la fortune, si l'on peut dire, de ce genre d'instruments financiers, c'est qu'ils sont complexes et opaques tant sur le plan des risques pris que sur le plan fiscal (1). Attendre des banquiers qu'ils signalent qu'ils sont en train de prendre trop de risques, c'estcomme attendre d'un fraudeur fiscal qu'il déclare ses revenus. On peut attendre longtemps. Les appels à la transparence sont les faux nez de l'inaction ou, comme l'exprime Jean-Paul Pollin, professeur à l'université d'Orléans, " c'est botter en touche ".
Augmenter le coût de la prise de risque
La proposition qui revient le plus souvent dans le débat consiste à constater que puisque lesbanquiers seront toujours tentés de prendre trop de risques, il faut les en dissuader en augmentant le coût de cette prise de risque. Ainsi, les experts s'accordent sur le fait que les régulateurs bancaires doivent arriver à casser le caractère autoentretenu de la prise de risque : plus l'économie va bien, plus les banques prennent de risques en distribuant leurs crédits ou en jouant sur les marchésfinanciers, plus elles nourrissent la croissance et les bulles, plus elles prêtent, etc., avec l'effet inverse dès que la crise éclate. Les régulateurs qui voient monter les risques devraient imposer aux banques de mettre de côté davantage de capital dans les périodes d'euphorie pour se protéger. Les banquiers ont en effet horreur d'être obligés de mettre de l'argent de côté, car c'est autant de moinspour jouer au casino. Voyant monter le coût des risques, du fait de ces obligations de protection, les banques en prendraient moins.
Pour Nicolas Véron, cette supposée " sagesse du superviseur est une hypothèse héroïque ! Pourquoi saurait-il mieux que le marché quand on passe à un état de risque systémique ", c'est-à-dire susceptible de toucher l'ensemble du secteur financier. " Ce serait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on réguler la finance mondiale ?
  • Peut on reguler la finance mondial
  • Est il possible de reguler la finance international? plan detaillé.
  • Cas économie pourquoi faut-il réguler la finance mondiale ?
  • Pist
  • Regul
  • Pistes en littérature
  • Climatisation régulé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !