Que nous enseignent les mythes ?

Pages: 3 (593 mots) Publié le: 27 novembre 2010
QUE NOUS ENSEIGNENT LES MYTHES ?

Il existe aujourd’hui trois définitions principales du mythe. Néanmoins, la plus contemporaine semble être celle qui le définit comme étant une construction del’esprit qui ne repose pas sur un fond de réalité. Or, elle n’apparaît pas forcément comme la plus susceptible de nous renseigner sur ce que nous apprend le mythe. C’est pourquoi il faudrait davantages’attarder sur celle propre aux mythes grecs par exemple qui se définit comme un récit populaire ou littéraire mettant en scène des êtres surhumains et des actions remarquables.
Aussi, il seraitintéressant de s’interroger sur le fait de savoir si le mythe n’a que pour fonction la narration d’une histoire quelconque ou s’il peut avoir d’autres fonctions qui font de lui une source d’informationspropice à une meilleure compréhension de notre propre histoire. Pour le savoir nous allons étudier un mythe en particulier, celui d’Antigone.

Commençons par rappeler d’emblée qu’Antigone est un mythetragique. Le propre du tragique est de mettre l’homme en rapport avec l’absolue. Or un tel rapport pose déjà un problème, si on part du fait que tout homme possède une conscience et que c’est un êtrefini. L’homme, à l’inverse de l’animal, peut se représenter des choses, des notions, ou encore des concepts. C’est donc par l’usage de sa conscience qu’il peut se mettre en contact avec l’idée d’absolu.Aussi, cette conscience de l’absolu accouplée à la conscience de sa propre finitude rend l’existence humaine malheureuse et vouée à une fin tragique puisque ce sont deux antagonismes source d’unparadoxe insoluble.

Revenons à Antigone où l’on retrouve cette tension avec l’exemple de Créon et d’Antigone. En bref, alors que Créon prône par-dessus tout l’ordre politique, et plus précisément leslois qu’un tel ordre suscite, Antigone privilégie les lois divines et les place devant toute chose. Elle se place donc d’emblée dans un rapport direct avec l’absolu et recherche une fidélité à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mythes
  • mythes
  • Les mythes
  • Les mythes
  • Mythes
  • LES MYTHES
  • Les mythes
  • Mythes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !