Quelle Image De La Fable Les Textes Suivants Donnent

442 mots 2 pages
Quelle image de la fable les textes suivants donnent-ils ?

Les fables permettent de dire une vérité, un message tout en plaisant aux personnes et en les divertissant. Dans celles-ci, des auteurs comme La Fontaine (XVIIème siècle) critiquent les vices de la société. Ce corpus est composé de trois textes : deux lettres de La Fontaine adressées au Dauphin et Emile ou de l’éducation de Rousseau.

Les deux lettres de La Fontaine font l’éloge de la fable en montrant leurs qualités divertissantes, ici « l’amusement des jeux », « avec plaisir » et « de moindres aventures » prouvent que les fables sont des textes ludiques où les aventures sont amusantes. Rousseau montre également le coté divertissant des fables, il dit qu’elles sont « toutes naïves, toutes charmantes ». La Fontaine dit que les fables instruisent et montre que leurs morales sont réfléchies dans « réflexions sérieuses », il montre leur but qui est « instruire les hommes » et prouve qu’elles ont beau être des leçons, les hommes n’ont pas de difficultés à les apprendre « vous apprenez sans peine ». Rousseau dans son second paragraphe affirme « les fables peuvent instruire les hommes », il nous montre donc que les fables peuvent être utiles dans le quotidien des hommes en les instruisant, il revendique même qu’elles sont une « instruction agréable ».

Mais, dans ces écrits, les deux auteurs critiquent aussi les fables surtout Rousseau dans la seconde partie de son texte. D’après lui, les enfants sont aveuglés par le divertissement, par l’enveloppe qu’on donne aux fables et dit qu’ils ne vont pas essayer de comprendre le sens réel donné à la fable mais vont plutôt se concentrer sur la première image qu’elle rend par exemple, il dit que « les enfants se moquent du corbeau mais affectionnent tout particulièrement le renard », dans cette phrase il fait référence à la fable de La Fontaine Le Corbeau et le Renard. Il pense donc alors qu’à cause de leur manque de clarté, les fables sont incomprises par les

en relation

  • Du coté de l'imaginaire
    908 mots | 4 pages
  • Français seconde devoir 3 cned
    2622 mots | 11 pages
  • Fable de la fontaine
    1369 mots | 6 pages
  • Dissertation jacques cazotte, aventure d'un pélerin
    3773 mots | 16 pages
  • La jeune veuve
    4307 mots | 18 pages
  • L'ingénu
    2339 mots | 10 pages
  • Corpus la fontaine
    27670 mots | 111 pages
  • exemple pour le bac
    9712 mots | 39 pages
  • aristote
    7595 mots | 31 pages
  • Erik orsenna, « la grammaire est une chanson douce ».
    3258 mots | 14 pages