Quelle place accordé à l'expérience ?

Pages: 6 (1278 mots) Publié le: 19 décembre 2012
En philosophie, l’expérience est une connaissance acquise par le contact direct d’un sujet sur un objet. Il s’agit donc de données concrètes et sensibles, à partir desquelles il est possible de construire une connaissance du monde. Elle peut être définit sous différents aspects puisqu’elle peut désigner une habitude, un usage de la vie ou encore le fait de provoquer des phénomènes pour lesétudier afin de vérifier une théorie. Cependant, si pour la tradition Empiriste, l’expérience est le fondement de toutes nos connaissances, pour les rationalistes elle est peu fiable, voir mensongère. L’expérience s’oppose directement avec la théorie, qui elle, est souvent définie comme une vue de l’esprit à laquelle ne correspond aucune réalité. L’expérience paraît nécessaire à la connaissance humainedans les domaines pratiques et scientifiques, et constitue un point de départ essentiel dans la route vers la connaissance. Cependant Kant dit dans la Critique de la raison pure « Si toute notre connaissance débute avec l’expérience, cela ne prouve pas qu’elle dérive toute de l’expérience ». Si la confiance que l’on accorde volontiers à l’expérience peut être justifiée, ne doit-on pas néanmoinslimiter son rôle dans la constitution d’une connaissance ?
D’où le problème que nous allons nous poser : quelle place est accordée à l’expérience ? L’expérience constitue-t-elle une place fondamentale ou alors dérisoire ?

La phrase « Cela me servira de leçon ! » désigne une expérience malheureuse dont on en tire un enseignement. Cette signification du mot expérience, compris comme unehabitude, prend tout son sens et désigne une capacité à apprendre quelque chose, à tirer des conclusions de ses erreurs, c’est une leçon de vie. Chaque individu bénéficie donc de cet enseignement moral à la base de la connaissance. L’individu n’en sort que plus fort. Elle nous instruit comme on éduque un enfant, l’habitude fruit de l’expérience serait selon Hume « Le grand guide de la vie humaine ».Durant l’apprentissage l’expérience prend part d’un individu et plus celui-ci en a mieux c’est. On pourra dire par exemple d’un pécheur qui exerce cette passion depuis des années qu’il a acquis de l’expérience. Son savoir au sujet de sa passion est donc plus grand et plus fondé, cela ne peut lui être qu’avantageux. Aristote disait « Nous sommes prédisposés à acquérir les vertus en nous y efforçantpar l’habitude. C’est en pratiquant les actions justes que nous devenons courageux. » L’expérience nous montre cette capacité à forger un individu et ne peut rendre un individu que plus intelligent, plus grand en connaissance.
Dans le domaine des sciences, l’expérience semble être nécessaire à toute démonstration. Ainsi pour Karl Popper, il n'y a pas de certitude positive en scienceexpérimentale. Une preuve expérimentale ne peut prouver définitivement que la fausseté d'une théorie, jamais sa vérité. De ce fait les théories apportant la connaissance aux hommes ne peuvent être considéré comme valides qu’en ayant résisté à l’expérience, en ayant été falsifiées. L’expérience est alors nécessaire pour vérifier, légitimer la connaissance humaine. En effet, au XVIIème siècle, les modernespensaient que le caractère essentiel de la science est la mise en place d’une méthode expérimentale. L’énoncé scientifique reste désormais constamment soumis au verdict de l’expérimentation scientifique. Kant dit que les conditions de possibilités de la connaissance détermine les raisons des limites de la connaissance, les conditions étant l’expérimentation. L’expérience permet de trancher les aviset de réunir les hommes autour d’un même avis, elle permet donc l’unanimité.
L’expérience semble irremplaçable dans la connaissance humaine. Toute connaissance commence donc avec l’expérience. Celle-ci est donc très importante et permet d’éclairer les hommes, de leur donner la lumière nécessaire pour combattre l’absurdité de la vie. Toutefois, l’expérience a une place limitée dans notre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Entre amour et rejet, quelle place l'islam a-t-il accordé aux mathématiques
  • A ma place
  • introduction à l'expérience d'Hawthorne
  • introduction a l'experience client
  • La connaissance se limite-t-elle à l'expérience ?
  • A qui profite les accords de l'omc?
  • Une place pour les rêves mais les rêves à leur place
  • A propos de l'expérience de perte d'objet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !