Question de synthèse, nouveau roman

Pages: 5 (1021 mots) Publié le: 2 juin 2012
Nous disposons ici d’un corpus de trois extraits de roman du XXIe siècle. Le premier est tiré du roman Les faux-Monnayeurs écrit par André Gide en 1925. L’auteur y évoque la fuite d’un des membres de la famille de Profitendieu, après qu’il est appris qu’il était le fruit d’un amour illégitime. Le second texte figure dans le roman Le Planétarium de Nathalie Sarrauteécrit en 1959. Elle y évoque un couple aimé par tous : les Guimier. Le dernier texte est extrait du roman Si par une nuit d’hiver un voyageur écrit par Italo Calvino en 1981. L’auteur y fait parler un personnage se prénommant « moi ». Nous allons voir comment la notion de personnage est abordée dans ces trois textes et quels sont les points communs entre les procédés de fabrication du personnage.Tout d’abord on remarque dans les textes de Gide et de Calvino que le physique des personnages n’est pas précisé. De plus on peut soulever le fait que dans le texte de Gide plusieurs personnages sont évoqués, l’auteur ne s’attarde jamais sur l’un d’entre eux. Cela montre que l’auteur veut que son lecteur s’intéresse à toute la famille des Profitendieu et non qu’il se focalise sur l’un despersonnages. Calvino ne cherche pas non plus à donner trop d’informations sur son personnage. En effet il dit de celui-ci que c’est « une présence anonyme sur un fond encore plus anonyme ». Cet anonymat est d’autant plus flagrant puisque le personnage se nomme « moi » : ce qui n’est pas un vrai nom. Ce « moi » est une personne totalement ordinaire puisqu’il « n’attire pas l’oeil», de plus celui-cieffectue des actions trivial comme « faire des allers et retours entre le buffet et le téléphone ». Contrairement à Sarraute qui donne des détails tels que « le petit nez rose ravissant » de Gisèle, ou même « les yeux jaunis » de la tante Berthe.
Ensuite on voit également que dans le texte de Calvino la relation entre le lecteur et le personnage est plus forte. On peut dire cela car le sujet dutexte sont les rapports entre auteur, personnage et lecteur . Mais surtout car ici le personnage s’exprime à la première personne du singulier et qu’il tutoie le lecteur, en le nommant clairement. Par exemple « moi » dit au lecteur « si tu n’as pas pu t’empêcher , Lecteur », : la majuscule au nom commun lecteur le transforme en un nom propre et crée ainsi une relation réelle et presque intimeentre le personnage et son lecteur. Cette intimité n’est pas du tout présente dans le texte de Sarraute et de Gide puisque déjà c’est un narrateur qui raconte l’histoire . Cela met donc en place une légère distance entre le lecteur et le personnage qui sera alors décrit à la troisième personne du singulier. Sarraute par exemple au départ nous donne l’impression de voir un beau couple accompagnerd’une vielle tante, mais ensuite il marque un effet de déception lorsqu’il annonce au lecteur que ces personnages ne sont que des « effigies ». Ainsi l’auteur conduit à la réalité, puisque cet effet de déception est assimilable à celui qu’un lecteur peut éprouver à la fin de la lecture ou durant même sa lecture lorsqu’il se rend comte que la personne dont il suit la vie n’est qu’une fiction.
Pourfinir on peut souligner le fait que dans les textes 1 et 2 on a quelques éléments du passé des personnages. Par exemple Gide dit de madame Profitendieu qu’elle à eu un amant et également le fait que ses parents lui disaient « qu’elle ne sais jamais ce qu ‘elle veut ». Certains éléments du passé sont également présent dans le texte de Sarraute, en effet même si les personnages en question sont despoupées on apprend que celui ci est très appréciés de tous. En revanche Calvino n’évoque que l’instant présent de son personnage sans jamais parler ni du passé de celui-ci ni de son futur.
Ainsi on voit que dans chacun de ces textes la notion de personnage est abordée différemment, de plus les procédés utilés varient. Mais on remarque que dans ces trois textes les personnage deviennent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Synthèse sur le nouveau roman
  • Question de synthèse roman eaf 2008
  • Nouveau roman
  • Le nouveau roman
  • Le Nouveau roman
  • Le nouveau roman
  • Nouveau roman
  • Le nouveau roman

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !