Question sociale

Pages: 5 (1178 mots) Publié le: 23 mai 2013
Approche socio-historique :

La question sociale :
Apparue en 1830, c'est un problème social qui n'existe pas en temps que tel. Il existe déjà avant. Il est mis en valeur socialement sous forme de question.
Ex : la question féminine, la faim, le chômage.
Il devient un pb une fois qu'il est porté par certaines personnes.

Notre système actuel repose sur des couches et recouches depuis leMA.

Auteurs :
- Robert CASTEL
Début de sa carrière dans la psychiatrie puis se penche sur la protection sociale.
Les métamorphoses de la question sociale. Réédition chez Gallimard coll. Folio.
- Michel FOUCAULT

Expression : État de providence,
État qui se pose comme garant de l'intervention sociale. A la fin du 19ème, elle vient de la bouche d'un libéraliste qui reproche à l'état,l'intervention sociale.
Il a été remplacé par un système de protection sociale.

L'état :
Assure un ordre politique où la justice politique est aussi justice sociale.
Intervient d'un point de vue économique comme par exemple la nationalisation de la SNCF en 1958. (Les trains qui desservent des petites gares → c'est faire du social.)
Intervient dans la sphère familiale comme par exemplela CAF, les crèches (pour faciliter l'entrée des femmes dans le monde du travail).

Plusieurs états :
. État social libéral :
Modèle des EU, de l'Angleterre ou de l'Australie → des pays anglo-saxons.
C'est un état qui intervient sous évaluation des besoins.
Les plans d'assurance sociale restent relativement modestes.
Le progrès de la réforme sociale a été freiné par une éthique religieuseprécise. → C'est par le travail qu'on mérite. « Pas question d'aider des personnes qui ne font rien. »
Les règles de droit sont dictées sur évaluation des besoins → critères assez sévères.
Le marché est encouragé par l'état lui-même.
Ce type de régime minimise les effets de la démarchandisation (Notion de GOSTA ESPING ANDERSON).
→ Tout ce qui permet de vivre sans être dans le travail.
(Toutsystème d'aide sociale doit faire face au capitalisme.)

. État social corporatiste :
Modèle de l'Autriche, la France, l'Allemagne et l'Italie.
L'obsession libérale n'est pas prééminente. Tout ne relève pas du marché.
L'assurance de prévention et les indemnités jouent un rôle marginal.

. État social démocrate :
Modèle des pays scandinave.
Ne discrimine pas les individus selon le droit etla classe. On offre le plus possible et à tout le monde.
Ex : existence de crèche assez abondantes.

Structure du système de protection sociale en France :

Trois catégories :
Les assurances sociales gérées par les partenaires sociaux, cogestion des actions syndicales.
L'aide et l'action sociale qui relèvent des pouvoirs publics qui sont soit centraux soit locaux.
Les régimescomplémentaires et privés.

. Les assurances sociales (80%) :
Elles englobent la sécurité sociale et le régime d'assurance chômage.
Cotisations sociales.
Émergence de droits lorsqu'on travaille.

La SECU a trois branches :
La famille,
L'assurance maladie,
L'assurance vieillesse.

L'ARRC : association des régimes complémentaires de retraite.
L'AGIRC : association générale desinstitutions de retraites des cadres.

Les artisans et les commerçants ont des cotisations importantes pour des prestations très faibles.

Régime d'assurance chômage :
ASSEDIC à l'époque : association pour l'emploi dans l'industrie et le commerce.
ANPE et AFPA
→ Pôle emploi.

. L'aide et l'action sociale (10 %) :
Régime d'intervention sociale.
Gestion d'établissements sanitaires et sociaux.Financement d'emploi de travailleurs sociaux.
Soins à domicile pour les personnes âgées.

1980 : loi de décentralisation.
1988 : Les départements qui se sont mis à gérer le RMI puis le RSA.

Les communes ont mis en place une PMI (Protection Maternelle Infantile) avec des dispensaires, des crèches et des centres sociaux.

Il existe huit minimas sociaux pour ceux qui sont en âge d'être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Questions sociales
  • Question sociales
  • questions sur Les Métamorphoses de la question sociale de R.CASTEL
  • de la question raciale, a la question sociale
  • Les métamorphoses de la question sociale
  • La vulgarité est-elle une question de classe sociale ?
  • Question économique juridique et sociale
  • La question des classes sociales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !