Qui parle quand je dis "je"?

284 mots 2 pages
Plan de dissertation: notions: la conscience, autrui, le langage, la personne (morale)

problématique: Quel être cherche à manifester un sens aux autres par le langage?

parties
I) le "je" qui parle est un pur être de langage, il n'a pas d'existence propre a) le "je" qui parle n'est-il pas juste un mot grammatical qui existe en français? Des langues comme le latin l'espagnol aucun "je" -> je indispensable à la syntaxe mais ne renvoie à aucune idée. b) c) "je" = corps d) Freud : c'est l'inconscient qui parle en nous en même temps que c'est le moi
II) le "je" qui parle est une conscience de soi, dont l'existence est indépendante de la parole a) Sartre: le moi n'est qu'un point de vue vide de conscience... b) Descartes :" je pense donc je suis" c) moi comme personne absolument singulière qui a une histoire propre et le moi comme qqch d'universel
III) le "je" est un être qui acquiert son existence propre dans la parole a)Rousseau: [...] Celui qui parle c'est le moi qui cherche à séduire autrui... b) Merleau-Ponty : Le langage est indispensable à la pensée, il n'y a pas de pensée sans parole. c) Merleau-Ponty : Les attitudes de mon corps sont en communication directe avec autrui dans le langage en situation. Parler, c'est avoir un certain rapport au monde à autrui d) "parler", ce n'est pas parler tout seul : la parole suppose un interlocuteur, un auditeur e) le "je" qui parle n'existe que parce qu'il parle ; or on ne parle qu'à autrui ; le "je" parlant n'existe donc qu'en s'adressant à

en relation

  • Qui parle quand je dis "je"?
    1983 mots | 8 pages
  • Qui parle quand je dis je ?
    873 mots | 4 pages
  • Qui parle quand je dis "je"
    322 mots | 2 pages
  • Qui parle quand je dis "je"?
    3973 mots | 16 pages
  • Qui parle quand je dis 'je' .
    549 mots | 3 pages
  • Qui parle quand je dis "je"
    1375 mots | 6 pages
  • Qui parle quand je dis je ?
    2579 mots | 11 pages
  • Philoqui parle quand je dis je
    646 mots | 3 pages
  • Le rapport brodeck
    2012 mots | 9 pages
  • la chevauchée des walkyries
    2716 mots | 11 pages