Réflexion sur l'apprentissage d'une langue étrangère

6742 mots 27 pages
UNIVERSITÉ LYON 2-LUMIÈRE

FACULTÉ DES LETTRES
DÉPARTEMENT SCIENCES DU LANGAGE

OPTION FLE

Livret réflexif sur l'apprentissage d'une langue inconnue

Dossier de Léa Ricci

Avril 2011

Table des matières

1. Qui, Quoi, Comment ? 4
a)Biographie langagière 4
b) Le hongrois et moi 4

2. Le cours et son évolution 5
a)Cours et programme 5
b) Utilisation du français 5

1. L'enseignement 5 a) L'approche de la grammaire 5 b) Quels supports pour quels objectifs ? 7 c) La culture comme moyen d'accès à la langue 7

2. Mes phases d'apprentissage 8 a) Motivation : des hauts et des bas 8 b) Motivation et transmission de l'enseignant 9

1. Attitudes et enseignement 9
a)La prise de note 9
b) La comparaison 10

2. Place du relationnel dans l'enseignement 11

Introduction

Dans mon cursus de FLE, j'ai suivi au premier semestre des cours de hongrois pour me mettre en position d'apprenant d'une langue inconnue. Nous n'avons pas choisi la langue, il fallait qu'elle soit éloignée de notre langue maternelle pour permettre la réflexion de ce dossier. En effet, comme le dit Anthony Joubier, une langue n'est étrangère que si on ne la connait pas déjà. Nous devons « considérer la langue maternelle comme point de départ obligé à toute réflexion sur la notion même de langue étrangère comme réalité subjective. »[1] Pour les français natifs, le hongrois a été un choix judicieux car même si des sons sont homologues leur écriture ne l'est pas. Lév Vygotski[2] ajoute que « L’enfant assimile sa langue maternelle de manière inconsciente et non intentionnelle alors que l’apprentissage d’une langue étrangère commence par la prise de conscience et l’existence d’une intention ». Il nous a donc fallu trouver des motivations fictives pour se mettre réellement en conditions d'un apprenant. Que ce soit pour satisfaire notre curiosité intellectuelle, nos aspirations personnelles,

en relation

  • Réflexion sur l'enseignement et l'apprentissage d'une langue étrangère selon le cadre européen
    2194 mots | 9 pages
  • Grammaire contrastive
    7863 mots | 32 pages
  • Didactique generale
    5458 mots | 22 pages
  • cours de didactique2014
    4930 mots | 20 pages
  • Linguistique contrastive selon debyser
    1658 mots | 7 pages
  • compétence plurilingue et langue de scolarisation
    3710 mots | 15 pages
  • Fiche de lecture
    1792 mots | 8 pages
  • Cours grammaire
    3397 mots | 14 pages
  • Didactique
    8083 mots | 33 pages
  • Approche communicative
    5998 mots | 24 pages