Régulations et changements dans les organisations privées et publiques

Pages: 21 (5082 mots) Publié le: 10 octobre 2010
Ghania BIROUK

Régulations et changements dans les organisations privées et publiques

Pourquoi Renaud SAINSAULIEU(sociologue contemporain, 1935-2002) qualifie les sociétés comme étant « en mouvements » ? Société antique, société du Moyen Age, société industrielle... Nos sociétés d'antan et contemporaines ne cessent d'évoluer : les sociétés traditionnelles sont devenues des sociétésmodernes, dont le fonctionnement et les rapports sociaux deviennent de plus en plus complexes à identifier et aussi à cerner. En effet, nous vivons dans une société simultanément conflictuelle, hiérarchisée et segmentée. Les individus ne se ressemblent pas, ils n'ont pas les mêmes attributs sociaux et cette différenciation interne fait que la société soit hiérarchisée. Elle est aussi dite segmentée, caril apparaît des groupements inégalement dotés en ressources (matérielles, sociales, politiques ou symboliques). Or ces hiérarchisations et segmentations internes provoquent des conflits, c'est pour cette raison que la société est aussi conflictuelle.

Ainsi nous nous demandons comment s'opèrent les régulations ou « l'ensemble des règles [...] qui assurent un certain mode de fonctionnement del'activité sociale »[1] dans ce tourbillon des sociétés ultra-modernes, dans lesquelles le changement est le maître mot ? Pour illustrer ce questionnement, nous pouvons citer ici cet extrait de Renaud SAINSAULIEU : « Le problème de l’acteur n’est plus d’exercer son pouvoir sur la règle, ou contre les puissants, mais de réaliser des ajustements avec des partenaires dont il faut comprendre lescontraintes si l’on veut bénéficier de leurs engagements. Le danger d’une relation sociale insuffisante n’est plus ici le freinage ou la révolte des temps du taylorisme, mais bien la non implication du partenaire dans un effort d’ajustement aux contraintes multiples qui pèsent sur lui. Obtenir l’implication de l’autre, et non plus seulement négocier de pouvoir à pouvoir, devient l’objectif de lamédiation. La reliance apparait ainsi comme un effort pour obtenir l’engagement du partenaire »[2]. Ce passage confronte le passé au présent pour ainsi montrer les changements de régulation d'hier à aujourd'hui. Avant, l'acteur (individu, groupe social, groupement organisé qui « jou[e] un rôle actif dans un situation donnée »[3]) obtenait l'engagement de l'autre par la force, ou plutôt par « [son] pouvoirsur la règle ». Rappelons que le concept d'« acteur social » rime avec les jeux tantôt de conflit tantôt de pouvoir. En effet, l'acteur adopte des comportements véritablement stratégiques : comportement offensif ou comportement défensif à savoir que « l’aspect offensif qui vise la saisie d’opportunités en vue d’améliorer sa situation et; l’aspect défensif qui vise le maintien et l’élargissement desa marge de liberté »[4]. A priori toute stratégie de l'acteur est rationnelle mais elle reste néanmoins limitée. MARCH et SIMON ont développé l'idée que la rationalité des personnes était toujours limitée[5], c'est à dire que l'homme ne cherche pas et n'est pas en mesure de viser l'optimisation, il ne recherche que la satisfaction[6]. Quoi qu'il en soit, l'acteur social est doté d'un pouvoir –non pas supernaturel – mais très persuasif : « Le pouvoir de A sur correspond à la capacité de A d’obtenir que dans sa négociation avec B les termes de l’échange lui soient favorables »[7]. En d'autres termes, l'individu a donc « la capacité d'imposer sa volonté, de faire prévaloir des objectifs, de faire respecter des règles même contre une volonté contraire »[8]. L'existence de règles formelles etinformelles, étant des «  prescriptions et interdits réglant la vie en société » font bien sûr partie des formes de régulations des sociétés et organisations. Nous pouvons presque ressentir la tension entre les acteurs, ce rapport de forces, de domination, « pour arriver à ses fins » mais ce n'est rien comparé à la puissance des mouvements collectifs (comme ceux de Mai 1968) pendant l'ère du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le management privé pour les organisations publiques
  • Organisation et Changement
  • Les organisations publiques
  • organisation publique
  • Organisations publiques
  • Concurence et taxi régulation publique
  • La gestion du changement dans les entreprises publiques
  • organisation et régulation de l'économie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !