Rémi

12380 mots 50 pages
Psychologie clinique

Névrose et Psychose :

La psychanalyse (théorie freudienne), a connu des développements très variés selon l’endroit où l’on se trouve. Il y a eu un développement fulgurant entre 1900 et 1950 puis à partir des 40, 50,60 d’autres courants sont nés.
Publications de Freud surtout entre 1895 et 1930.
Freud était très sur de lui, pour lui trois grandes découvertes comme la terre est ronde…
Beaucoup de choses étaient marquées par la psychanalyse.

Le modèle Freudien est construit sur deux piliers : l’inconscient et la sexualité enfantine. L’inconscient qui est « une représentation telle que nous l’a remarquons pas, mais dont nous sommes prêt à admettre l’existence sur le fondement de d’indice et de preuves d’autre sorte » (1912). Ce sont ces représentations que l’on ne connaît pas qui vont déterminer nos attitudes, nos choix…
Freud dit que c’est plus complexe, il y avait des représentations qui sont capables de mener une vie entière et d’autres capables de nous rendre malade. L’inconscient est un ensemble de pensées latentes. S’il y a conscience, il y a nécessité qu’il y ait inconscience. Nous nous défendons nous même d’avoir ces représentations là. « L’inconscient est finalement un système d’activités qui se manifestent à nous par la caractéristique que les processus qui le compose sont inconscients » (1912). On ne perçoit pas l’inconscient, on en perçoit seulement les effets, d’où l’idée que l’on ne peut pas évaluer l’inconscient, en donner une preuve est une aberration.

L’inconscient (1915) a des propriétés particulières : l’absence de contradiction et de négation régit par le processus primaire (absence de logique comme le rêve) il est atemporel il constitue une réalité psychiatrique.

Le préconscient et la conscience : le préconscient contient des contenus inconscients mais accessibles à la conscience (contient une censure).
Le système de perception conscience (préconscient et conscience) : se trouvent à la périphérie de

en relation

  • Rémi
    1240 mots | 5 pages
  • rémi
    267 mots | 2 pages
  • Remi
    756 mots | 4 pages
  • Rémi
    2843 mots | 12 pages
  • Remi
    1648 mots | 7 pages
  • remi
    499 mots | 2 pages
  • Biographie de rémi bénali
    502 mots | 3 pages
  • Saint-rémi de reims
    694 mots | 3 pages
  • Résumé rémi lefebvre
    1563 mots | 7 pages
  • Père remi ralibera
    1491 mots | 6 pages