Réseaux de résistance pendant la seconde guerre mondiale

Pages: 8 (1755 mots) Publié le: 6 mars 2012
Réseaux de résistance pendant la seconde guerre mondiale:

-résistance extérieure:
En juin 1940, le général français Charles de Gaulle, réfugié en Grande-Bretagne, lança un appel à la résistance depuis les ondes de la British Broadcasting Corporation (B.B.C.). Ce fut la création de la France Libre et le début des Forces Françaises Libres (F.F.L.), toutes deux dirigées par le général deGaulle. Formées d'environ 7 000 hommes basés en Grande-Bretagne, les F.F.L. comptait plus de 70 000 hommes l'année suivante.

Les F.F.L. furent particulièrement utiles lors du débarquement de Normandie puisqu'elles assistèrent les troupes régulières. Beaucoup de résistants ou d'hommes du maquis se joignirent aussi aux F.F.L. vers la fin de la guerre.

Le Special Operation Executive (S.O.E.) étaitun service « secret » britannique créé en 1940 par Winston Churchill. Dirigé par Hugh Dalton, ministre de l'Économie de guerre, ce service s'occupait de la guerre subversive en Europe. Ses principaux objectifs étaient la collecte de renseignements sur l'ennemi, le sabotage des installations ennemies, et l'entraînement de forces clandestines (résistance). D'ailleurs, selon Churchill, le S.O.E.avait pour mission de « mettre l'Europe à feu et à sang ».

Dans les faits, le S.O.E. s'occupait essentiellement d'organiser les groupes de la Résistance et de gérer les réseaux de renseignements. Ce service organisait aussi des parachutages d'armes, de matériel et d'agents alliés, ainsi que des sabotages (voies ferrées, usines allemandes, etc.).

-Réseaux Intérieure: désigne l'ensemble desmouvements et réseaux clandestins qui durant la 2GM ont poursuivi la lutte sur le territoire fr.
Cette lutte a consisté en des actions de renseignement, de sabotage ou des opérations militaires contre les troupes d'occupation (essentiellement allemandes) et aussi les forces du régime de Vichy. Mais elle englobe aussi des aspects plus civils et non-violents comme l'existence d'une vaste presseclandestine, la diffusion de tracts, la production de faux papiers, l'organisation de grèves et de manifestations, la mise sur pied de multiples filières pour sauver les prisonniers de guerre évadés, les réfractaires au Service du travail obligatoire (STO) fut, durant l'occupation de la Fr par l'Allemagne Nazie, la réquisition et le transfert contre leur gré vers l'Allemagne de centaines de milliers detravailleurs français, afin de participer à l'effort de guerre allemand que les revers militaires contraignaient à être sans cesse grandissant (usines, agriculture, chemins de fer, etc.) et et les Juifs persécutés.

Les débuts de la résistance intérieure en France furent plutôt désorganisés. Il faut comprendre que la France était divisée entre la collaboration avec les Allemands ou larésistance... Il était donc risqué d'aborder ce sujet et très fastidieux de créer un réseau fiable en zone occupée. Beaucoup de petits groupes se développèrent et, à la longue, se rassemblèrent pour créer de vastes réseaux : Libération Nord et Sud, Combat, Franc-Tireur, etc.

Jean Moulin fut sans conteste un des grands chefs de la Résistance. « Chef de mission d'un courage et d'un esprit de sacrificeexemplaires, a, en personne, établi la liaison entre les Forces Françaises Combattantes et les Mouvements de la Résistance en France, en déployant, pour y arriver, une ardeur exceptionnelle. »1 Préfet de Chartres en 1941, il fut démis de ses fonctions par Vichy à cause de ses convictions. Il commença alors à nouer des contacts en zone libre entre les divers réseaux de la résistance. Il eut alors l'idéed'unir les différents mouvements de la résistance afin de rendre plus efficace la Résistance française.

En 1941, le général de Gaulle lui donna la mission de coordonner les mouvements de la résistance en zone libre. En un an et demi, Jean Moulin réussit à unifier trois grands mouvements de la Résistance : Combat, Libération Sud et Franc-Tireur en un seul « Mouvements unis de la Résistance...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La résistance pendant la seconde guerre mondiale
  • La résistance pendant la seconde guerre mondial
  • La résistance en europe pendant la seconde guerre mondiale
  • Le régime de vichy et la résistance pendant le seconde guerre mondiale
  • La suisse pendant la seconde guerre mondiale
  • Résistance seconde guerre mondiale
  • La Résistance et la Libération du territoire français pendant la Seconde Guerre Mondiale
  • La france pendant la seconde guerre mondiale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !