Résistance

Pages: 9 (2179 mots) Publié le: 6 mai 2010
1La Résistance en France
60 ans après la fin de la 2e guerre mondiale, l'histoire de la résistance en France suscite encore des débats et alimente des controverses.

-Qui et combien étaient les résistants ?
-Quelles étaient leurs motivations ?
-Quand et se sont-ils engagés ?
-Comment la résistance intérieure s'est-elle organisée ?
-Quels étaient ses rapports avec la résistance extérieureet le général de Gaulle, avec les Alliés?
-Quelle stratégie a-t-elle adoptée ?
-Comment et quand s'est-elle unifiée ?
-Quel a été son rôle dans la libération et la reconstruction de la France, ainsi que dans la victoire alliée de 1945 ?

I. Diversité, complexité, spécificité de la résistance française

1. Qui étaient les résistants ?
Lesrésistants étaient des hommes et des femmes de tous âges mais souvent jeunes voire très jeunes.
Moins nombreuses que les hommes, les femmes y étaient souvent cantonnées dans des rôles subalternes.
Ils étaient issus de toutes les couches sociales.
Toutes les sensibilités politiques de gauche comme de droite, toutes les sensibilités philosophiques et religieuses étaient représentées au sein de larésistance.
Des étrangers ont combattu aux côtés des résistants français: antifascistes italiens, antinazis allemands et républicains espagnols réfugiés en France; immigrés polonais et arméniens; juifs apatrides.
Volontaires engagés dans l'action clandestine, les résistants risquaient à tout moment d'être dénoncés, arrêtés, torturés, emprisonnés, exécutés ou déportés. Ils constituaient une toute petiteminorité courageuse, qui a suscité à la fin de l'Occupation un mouvement social beaucoup plus vaste, entraînant l'adhésion de la majorité des Français.

2. Quand se sont-ils engagés, avec quelles motivations et pourquoi faire ?
L'engagement dans la résistance a été plus ou moins précoce, dès 1940-1941 ou au contraire plus tardif, en 1943-1944.
Les motivation des résistants étaient diverses :refus de la défaite et de l'occupation allemande, refus du régime de Vichy et de la collaboration, refus de la répression et des mesures antisémites, volonté de combattre pour libérer la France.
La résistance a revêtu des formes multiples qui allaient de l'attentisme prudent ou l'écoute de la BBC, jusqu'à la l'action directe ( attentats, sabotages ) ou la lutte armée dans les maquis, en passantpar les manifestations patriotiques, le renseignement, la diffusion de la presse clandestine, la participation à des réseaux d'évasion, le refus du Service du travail obligatoire (STO) mis en place à la fin de 1942 et au début de 1943.

3. Quelles difficultés ont-ils dû surmonter ?
Les résistants étaient isolés.
Ils ne pouvaient guère compter sur la population accablée par la défaite, soucieused'assurer d'abord sa survie et terrorisée par les menaces de représailles, ni sur l'aide des Alliés qui a tardé à venir et est restée limitée.
Ils ont dû surmonter leurs propres divisions :
-cohabitation conflictuelle entre communistes, non communistes et anticommunistes, entre partisans du général de Gaulle et antigaullistes de différentes sensibilités, en particulier ceux qui n'avaient pasrompu avec le régime de Vichy ;
- désaccord sur le plan stratégique entre ceux qui préconisaient le sabotage et la lutte armée immédiate, en particulier les communistes avec l'Organisation spéciale (OS), puis les Francs tireurs et partisans français ( FTPF ) et leurs groupes de la Main- d'oeuvre immigrée ( MOI), et ceux qui privilégiaient le renseignement, la propagande, l'aide aux pilotes alliésabattus au-dessus du territoire français et aux prisonniers évadés, dans l'attente des troupes alliées ;
- opposition enfin, entre ceux qui entendaient combattre pour des changements profonds et ceux qui souhaitaient simplement un retour à la situation d'avant-guerre.

II. L'organisation et l'unification de la résistance

1. Des débuts difficiles, un développement séparé dans les deux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La resistance
  • La résistance
  • Resistance
  • Résistance
  • resistance
  • La resistance
  • Résistance
  • Resistances

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !