Résumé de la lettre à Ménécée d'Épicure

565 mots 3 pages
Même avec le meilleur dictionnaire, la notion de bonheur reste difficile à définir. Il existe plusieurs définitions plus générales, mais aucune d’entre elles ne semblent être universelle. Épicure tente de son mieux de définir cette notion plutôt abstraite. Dans le paragraphe 5 et 6 de sa lettre à Ménécée, Épicure définit le bonheur comme étant la réalisation de ses désirs et l'accès au plaisir. D'une part, parmi les désirs, il y a les désirs naturels qui sont nécessaires. Parmi ceux-ci, la santé du corps et la paix de l'âme sont les désirs les plus susceptibles de mener à une vie bienheureuse. D'autre part, le fait de «sacrifier» des petits plaisirs, sachant qu'au final le plaisir sera supérieur, permet «d'accéder» au bonheur.

La divinité, la mort, les désirs, le plaisir ainsi que le bonheur sont les thèmes abordés par Épicure. Il définit le bonheur comme étant le plaisir et explique en quoi les désirs peuvent mener au plaisir. De plus, en respectant la divinité et en ne craignant pas la mort, il est possible de vivre une vie bienheureuse.

Dans sa lettre, Épicure définit sa notion du bonheur. La thèse d'Épicure est toute simple: le bonheur est synonyme de plaisir et de santé physique et mentale. Selon l'auteur, il n'est jamais trop tard pour philosopher, car la philosophie est un exercice qui contribue à un bonne santé de l'âme. La bonne santé de l'âme étant un désir naturel nécessaire, il est donc incontournable afin de vivre une vie bienheureuse. De plus, pour accéder au bonheur, il ne faut pas craindre la mort, car craindre la mort est un signe de faiblesse de l'esprit. De surcroît, la santé du corps et la sérénité de l'âme sont des facteurs de bonheur. Le plaisir due à une privation antérieure permet aussi de vivre heureux.

Dans l'extrait 1.2, de la lettre d'Épicure à Ménécée, l'auteur explique sa thèse selon laquelle le bonheur se résume à ne manquer de rien et à avoir du plaisir. En premier lieu, l'auteur distingue deux types de désir: le

en relation

  • Epicure
    865 mots | 4 pages
  • Sartre l'imaginaire
    867 mots | 4 pages
  • Présentation de la lettre à ménécée
    1532 mots | 7 pages
  • Epicure
    414 mots | 2 pages
  • Lettre à ménécée
    1986 mots | 8 pages
  • Questions sur lettre à ménécée
    1206 mots | 5 pages
  • Biographie
    399 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture lettre a menecee
    597 mots | 3 pages
  • Epicure
    2144 mots | 9 pages
  • Fiche lecture lettre à ménécée
    455 mots | 2 pages