Rapport de master 1

Pages: 18 (4424 mots) Publié le: 19 mai 2012
INTRODUCTION

Le rôle de l’entourage dans l’acquisition du langage a toujours été un sujet de débat entre les linguistes. Pour certains, le langage est un phénomène sociale, c’est-à-dire que la production verbale des locuteurs d’une langue est façonnée par le milieu social (J.A. Rondhal, 1981). Bernard Dantier aussi partage cette idée. Il soutient qu’  « il n’y a pas de langage sans unesituation sociale qui à la fois le commande et le conforme jusqu’à déterminer ses règles ». Et pour d’autres le langage est inné. Pour N. Chomsky(1969), « la linguistique cartésienne présuppose de façon générale, que nous connaissions inconsciemment les principes du langage et de la logique naturelle et ceux-ci constituent dans une large mesure une condition préliminaire à l’acquisition du langage,plutôt qu’ils ne relèvent du domaine de « l’intuition » ou de « l’entrainement ». Le langage est donc une faculté parce que « rien ne peut nous être enseigné dont nous n’ayons déjà l’idée dans l’esprit ». (Chomsky, 1969, en citant Leibniz).
De ce fait l’entourage peut être la maison familiale ou la maison familiale et les voisins, les autres maisons environnantes. Ce que nous savons est qu’il y adiverses façons de définir l’entourage : la maison, la société, le pays, etc. Et chaque environnement a ses normes particulières. Ce qui peut engendrer une multitude de façons de parler. Les familles se différencient les unes des autres, les performances verbales des enfants se différencient aussi. Et notre sujet réfléchit sur les effets sociaux de cette diversité linguistique.
Pour Dell Hymes lanotion de « production »verbale est très importante dans l’étude des « codes narratifs ». On appelle production l’action de produire, de créer un énoncé au moyen des règles de grammaire d’une langue. Celle-ci diffère d’un milieu social à un autre, d’un environnement linguistique à un autre. Toute production, les diverses façons de parler d’un individu, est régie par des règles qui pour laplupart, sont dictées par le contexte social. Cette diversification par rapport au milieu nous mène à faire une étude comparative syntaxique et lexicale des enfants et adolescents wolofs âgés de 07 à 15 ans issus de milieux très contrastés. Le premier groupe est issu des quartiers dits de classe supérieure comme Ouest-foire et les Almadies et l’autre dans une famille des quartiers populaires commePikine.
« Il parait évident que l’évolution du langage chez l’enfant n’est pas indépendante de l’environnement verbal auquel il est exposé. » (Marie Louise Moreau et Marc Richelle, 1981).
L’évolution du langage d’un enfant est forcément façonnée par le milieu où il vit. J.A. Rondhal (1983) disait à ce propos qu’ « on ne peut comprendre le progrès linguistique sans étudier d’abord l’environnement del’enfant, les modifications de cet environnement avec l’évolution de l’enfant et les effets des adaptations observables dans le langage adressé à l’enfant, performance langagière de ce dernier. »
La sociolinguistique se fixe comme tâche de faire apparaitre dans la mesure du possible la covariance des phénomènes linguistiques et sociaux et éventuellement d’établir une relation de cause àeffet.(dictionnaire de linguistique, Larousse)
Mais avant qu’elle ne se développe aux Etats unis Basil Bernstein commençait en Grande Bretagne dès la fin des années cinquante d’ « analyser certaines relations entre structure sociale, l’usage du langage et le comportement qui en découle » (B. Bernstein, 1971, trad. Française, p.69).Il s’est fixé comme hypothèse le déficit linguistique et culturel dontserait frappées les couches sociales les plus « défavorisées ». Ce qui a suscité beaucoup de critiques de la part des sociolinguistes nord-américains. Mais ces critiques ne doivent pas faire ignorer les éclairages que Bernstein a contribué à projeter sur le problème complexe des rapports entre langage et société. (C. Bachmann et alii).
Les études de Bernstein ont comme point de départ la question...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport de stage master 1 hotellerie
  • Rapport de stage licence 3, master 1,master 2
  • master 1
  • master 1
  • Master 1
  • Master 1
  • MASTER 1
  • Rapport master

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !