Rapport sur la crise 2008

Pages: 187 (46503 mots) Publié le: 5 juillet 2012
Mission confiée par le Président de la République
Dans le contexte de la Présidence française de l’Union européenne 2008

Rapport sur la crise financière
René Ricol

Septembre 2008

Rapport sur la crise financière
Mission confiée par le Président de la République à René Ricol dans le contexte de la Présidence française de l’Union européenne 2008.

Septembre 2008

2

1

NoteCe rapport a été réalisé grâce au concours d’experts et en collaboration avec d’éminentes personnalités. Je veux remercier chacun d’entre eux et en particulier l’ensemble des membres du groupe de travail pour leur mobilisation au cours des quatre derniers mois. Je souhaite également exprimer ma reconnaissance aux personnalités qualifiées qui ont éclairé nos travaux de leurs analyses et de leurscommentaires sur le projet de rapport. Je dois enfin souligner la contribution exceptionnelle des services et des équipes du Trésor français, de la Banque de France et de l’AMF. Ce rapport et les recommandations qu’il suggère pour répondre à la situation de crise financière, n’engagent bien évidemment que moi même.

René Ricol

 

Rapport sur la crise financière au Président de la RépubliqueSeptembre 2008

3

 
Avant-propos
La crise financière qui a éclaté à l’été 2007 est saisissante par son ampleur, par la rapidité de sa contagion à la sphère financière mondiale, mais aussi par sa durée, puisqu’un an plus tard, elle continue de produire ses effets. Ces facteurs en font l’une des crises les plus impressionnantes et, sans doute, sans équivalent dans l'histoire financièrerécente. Plusieurs phénomènes ont contribué à faire croître les flux de liquidité dans des proportions largement supérieures à celles de la croissance économique réelle : une surabondance d’épargne dans les pays asiatiques ainsi que dans les pays producteurs de pétrole; une politique macro-économique expansionniste aux Etats-Unis pour relancer la croissance après la dernière crise, associée à unedistribution massive de prêts immobiliers qui s’est révélée excessive ; au niveau mondial, un manque de coopération économique entre les principaux pays. Pour la première fois depuis de nombreuses années, la crise a éclaté dans le secteur du crédit aux particuliers, avant de devenir un phénomène de marché. Le système sophistiqué et supposé stable de production et de distribution de produitsfinanciers, abondamment utilisé par les banques, a facilité cette propagation. Il a encouragé la création d'instruments financiers extrêmement complexes, permettant aux établissements financiers, surtout aux Etats-Unis, d’externaliser leurs risques. Ceux-ci ont ensuite été distribués et achetés, très largement en Europe, sans analyse rigoureuse des actifs sous-jacents et des fondamentaux de l'économieréelle, en partie en raison de la notation qui leur était attribuée et qui laissait croire qu’il s’agissait d’actifs de qualité présentant des risques faibles. Il n’est pas étonnant que ce défaut d’appréciation de la situation économique réelle ait conduit à une crise et ait provoqué une perte de confiance considérable ainsi que des pertes financières qui n’ont pas toutes été externalisées à cejour. Si la liquidité a déserté les marchés interbancaires, elle n'a pas disparu pour autant et reste à la recherche d’opportunités d'investissement offrant des rendements élevés. Orienter la liquidité, là où elle s’avère la plus productive pour les économies, est donc devenu un objectif essentiel. Ceci est d'autant plus nécessaire que de nombreux facteurs de risque demeurent, que la crise n’est pasencore terminée et que l’économie réelle va en être affectée sérieusement. Les institutions publiques et privées dans le secteur financier reconnaissent l’importance des questions en jeu. Leurs réactions et leurs recommandations ont été rapides et pertinentes. Elles couvrent un large spectre de problématiques. Le nombre et la complexité de leurs propositions, aussi bien que l’importance des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise 2008
  • Crise de 2008
  • Crise de 29 et crise de 2008
  • Crise de 2008
  • Comparaison la crise 1929 et la crise 2008
  • Crise financière 2008
  • Crise economique 2008-2009
  • La crise financiere de 2008

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !