rationalité

Pages: 16 (3833 mots) Publié le: 13 novembre 2013
La place de la rationalité dans les comportements économiques
(Corrigé de dissertation)
Alain Beitone

Introductionki

    Le recours au thème de la rationalité est constant dans tous les registres de discours économiques. Dans le registre scientifique, on soulignera que l’attribution du Prix Nobel de Sciences Économiques à K. Arrow en 1972, à H. Simon en 1978, à Gary Becker en 1992, à R.Lucas en 1995 est révélatrice de l’importance du concept de rationalité. Dans le registre médiatique, on notera les références fréquentes à l’irrationalité des marchés financiers, la stigmatisation des comportements de surendettement des ménages, l’indignation provoquée par les placements aventureux de certaines grandes banques, les commentaires sur les mouvements de grèves de novembre et décembre1995 considérés par certains comme la manifestation d’un refus irrationnel des contraintes de la mondialisation.
    Mais que faut-il entendre par " rationalité " ? Selon M. Allais, " un homme est réputé rationnel lorsque a) il poursuit des fins cohérentes avec elles-mêmes; b) il emploie des moyens appropriés aux fins poursuivies ".
On peut aussi retenir la définition de F. Hahn : " Étant donnéun ensemble d’actions possibles, l’agent choisit rationnellement s’il n’y a pas d’action possible pour lui dont il préférerait les conséquences à celles résultant de son choix. "
Au delà de ces définitions très générales, il importe tout d’abord de souligner une première divergence sur la signification et le statut de la rationalité.
Certains auteurs considèrent que la rationalité est inhérenteà l’action humaine dans la mesure où toute action est intentionnelle et où chaque individu va rechercher les moyens les plus adaptée d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé. C’est ce qui conduit L. von Mises à considérer que : " L’agir humain est nécessairement toujours rationnel ". Dans cette même veine, la définition de la science économique par Lionel Robbins (" l’économie est la sciencequi étudie le comportement humain en tant que relation entre des fins et des moyens rares à usages alternatifs ") identifie la discipline économique et la rationalité. La rationalité occupe donc de ce point de vue une place centrale dans les comportements économiques et dans les discours économiques qui visent à rendre compte de ces comportements.
Pour d’autres auteurs la rationalité n’est qu’unehypothèse :
" La rationalité économique constitue l’hypothèse centrale de la théorie économique "
Le choix de cette hypothèse est lié à l’histoire du discours économique dominant (classique puis néo-classique) et à la fécondité de la construction axiomatique qui repose sur elle (cette hypothèse se prête bien à la formalisation). Cependant les auteurs qui adoptent ce point de vue relativisent laportée de leur choix :
" ...rares sont les économistes qui seraient prêts à défendre l’idée que l’hypothèse de rationalité est très réaliste. Tout le monde n’est pas rationnel et il est probable que personne n’est rationnel en toute circonstance et en permanence. "
Mais en dépit de ces précautions oratoires, l’hypothèse de rationalité joue bien un rôle essentiel.
Si le débat sur ce sujet (aupremier abord assez abstrait) est aussi vif et aussi durable, c’est qu’il a des enjeux normatifs importants. S’il est inhérent à l’homme d’être rationnel et si cette rationalité conduit à un optimum social dans une économie de marché et de propriété privée, alors on dispose d’un critère permettant d’affirmer la supériorité de ce type d’économie.
Si, au contraire, on considère que les individus nesont pas nécessairement en mesure de faire des choix rationnels et que, de plus, la combinaison des décisions individuelles ne conduit pas nécessairement à l’intérêt général, on sera conduit à remettre en cause les mécanismes de marchés et à préconiser des formes diverses d’intervention de l’État.
    Nous montrerons dans une première partie que ce rôle de l’hypothèse de rationalité a permis de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rationalité
  • la rationalité
  • rationalité
  • La rationalité
  • La rationalité économique
  • Rationalité des entreprises
  • La rationalité de la décision
  • Philosophie et rationalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !