Recrutement

957 mots 4 pages
La définition de la rationalité :

Optimisation et maximalisation sont les deux mots-clés définissant les théories de la prise de décision basées sur la rationalisation, c’est-à-dire les théories définissant les normes logiques et rationnelles que tous les preneurs de décisions sont censés suivre pour que le choix soit celui qui "rapporte" le plus. La théorie de l'utilité espérée est l'approche la plus communément retenue par la théorie de la

décision pour décrire les choix risqués .

Être rationnel, selon la théorie économique standard, c’est être capable de résoudre un programme individuel et de se conformer. Pour simplifier, on dit qu'il s'agit pour le consommateur de maximiser son utilité personnelle sous contrainte budgétaire, et pour le producteur de minimiser ses coûts pour une production donnée ou de maximiser son profit sous contrainte de production. L'analyse a été toutefois largement étendue au XXe siècle, notamment avec la théorie des jeux. La rationalité de la prise de décision :
Dès son ouvrage de 1947, Simon constate l’existence de plusieurs formes de rationalité. Ainsi il écrit : « On peut dire qu’une décision est « objectivement » rationnelle si elle présente en fait le comportement correct qui maximisera des valeurs données dans une situation donnée. Elle est « subjectivement » rationnelle si elle maximise les chances, de parvenir à une fin visée en fonction de la connaissance réelle qu’on aura du sujet. Elle est
« consciemment » rationnelle dans la mesure où l’adaptation des moyens aux fins est un processus conscient. Elle est « intentionnellement » rationnelle dans la mesure où l’individu ou l’organisation auront délibérément opéré cette adaptation. Elle est rationnelle « du point de vue de l’organisation » si elle sert les objectifs de celle-ci ; enfin, elle est
« personnellement » rationnelle si elle obéit aux desseins de l’individu » [Simon 1947, p. 70].
Au-delà du constat de la pluralité des formes de rationalité, c’est

en relation

  • Le recrutement
    542 mots | 3 pages
  • Le recrutement
    345 mots | 2 pages
  • Recrutement
    1233 mots | 5 pages
  • Recrutement
    9968 mots | 40 pages
  • le recrutement
    1736 mots | 7 pages
  • Le recrutement
    944 mots | 4 pages
  • Recrutement
    396 mots | 2 pages
  • Recrutement
    756 mots | 4 pages
  • Recrutement
    377 mots | 2 pages
  • Le recrutement
    284 mots | 2 pages