reflexion

426 mots 2 pages
Réflexion sur la chasteté

Pour ma part, je crois que le fait de vivre la chasteté va à l’encontre des principales valeurs partagées par notre société. En effet, maintenant la société est moins centrée sur la religion. Par exemple, le système d’éducation québécois ainsi que plusieurs autres institutions publiques sont laïcs. Avant, quand la société était sous le contrôle religieux, le moyen de contraception qui était promu était l’abstinence. Une des raisons expliquant ceci est qu’il y avait une pression provenant des autorités religieuses pour faire respecter cette conviction. Aussi, je crois que la chasteté va à contre-courant de la société puisqu’elle ne permet pas une liberté aussi grande que sur d’autres aspects comme la liberté d’expression, de vivre en couple sans être marié. Aujourd’hui, la sexualité est une expérience parmi d’autres de telle sorte que la chasteté a moins sa raison d’être comme à une certaine époque. 151 mots

À mon avis, je crois que la vision de George W. Bush ainsi que celle du pasteur qui utilisent des symboles forts comme les bagues de chasteté et des tournées à travers des églises pour promouvoir l’abstinence au sein de la société ont eu de gros impacts négatifs sur la communauté plutôt que d’éduquer celle-ci à la sexualité. En effet, être abstinent jusqu’au mariage garantit le fait de ne pas contracter d’infections transmissibles sexuellement (ITS) et de contrer le nombre de grossesses non-désirées. Par contre, puisque la chasteté fut la principale méthode de contraception promue par le gouvernement Bush, il y a eu lieu de penser que le nombre de grossesses et de maladies vénériennes ont augmenté. De 2001 à 2009, l’éducation sexuelle aux États-Unis n’était pas mise de l’avant. Les jeunes issus de milieux défavorisés méconnaissaient l’usage de préservatifs. Cette

en relation

  • Reflexion
    414 mots | 2 pages
  • Reflexion sur soi
    883 mots | 4 pages
  • Réflexion
    1881 mots | 8 pages
  • Reflexion
    1392 mots | 6 pages
  • Reflexions
    2302 mots | 10 pages
  • La réfléxion
    1649 mots | 7 pages
  • Une reflexion
    355 mots | 2 pages
  • Reflexion
    319 mots | 2 pages
  • Reflexion
    640 mots | 3 pages
  • reflexion
    744 mots | 3 pages