Relation Inter Tale

11359 mots 46 pages
LES RELATIONS INTERNATIONALES DEPUIS 1945 :
LES DEBUTS DE LA GUERRE FROIDE
1947-1962

La fin de la Seconde Guerre Mondiale se traduit par l’avènement d’une configuration géopolitique mondiale inédite à l’échelle de l’histoire ; l’émergence de deux supergrands messianistes : les Etats-Unis, hérauts du système capitaliste de démocratie libérale et l’URSS, héraut du système communiste de démocratie populaire. Au nom de la lutte contre les dictatures, les deux grands vainqueurs de la guerre s’étaient réunis dans le cadre de la Grande alliance.
Au lendemain de la guerre, le monde est bipolaire :
USA et URSS sont les seuls grands vainqueurs, et tous les autres pays sont affaiblis et ruinés, dépendants le plus souvent, déchirés parfois.
Les deux grands, que tout oppose maintenant, se retrouvent face à face, inquiets chacun de la montée en puissance de l'autre. De 1945 à 1946, les divergences d’intérêt, les malentendus et les méfiances, accroissent la tension entre les deux supergrands, et conduisent à la rupture de 1947.
L’Europe est initialement le principal motif de discorde, particulièrement l’Allemagne.
Parallèlement à cette rivalité, a commencé à se mettre en place un système de relations internationales nouveau, la bipolarisation qui va organiser – avec des évolutions internes – les relations internationales entre les Etats-Unis et l’URSS pendant au moins quatre décennies. DE cet affrontement sortira un vainqueur les Etats-Unis et un vaincu l’URSS. Si bien qu’en 1991, on peut affirmer que la bipolarisation a vécu pour laisser place à un nouveau système : l’uni polarisation.
Il s’agit donc de comprendre comment le système des relations internationales est passé de la bipolarisation à l’uni polarisation. La bipolarisation se structure pendant la période de la Guerre Froide entre 1947 et 1962 puis évolue entre détente, principes et contestations (1963-1980) alors que de 1981 à 1991 les relations évoluent de la « Guerre Fraîche » à la fin de la bipolarisation, laissant

en relation

  • temino bio
    19880 mots | 80 pages
  • Structuration des couches sociales
    3958 mots | 16 pages
  • Transfert
    3558 mots | 15 pages
  • Structures organisationnelles
    2142 mots | 9 pages
  • Jules César
    2898 mots | 12 pages
  • Sanit paul
    2964 mots | 12 pages
  • Système éducatif ecjs
    12957 mots | 52 pages
  • L'identité pour l'europe
    6828 mots | 28 pages
  • Sqgrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrggggg gggggggggggggggggggggggggrssssssssss
    84766 mots | 340 pages
  • Marketing back in the boardroom
    2763 mots | 12 pages