Religion ou non

602 mots 3 pages
La religion fait partie de l’être humain depuis presque sa naissance. Elle a dirigé des royaumes, des tribus, des rois, bref l’esprit de la plupart des humains. La religion qui a toujours été établie comme une croyance amène beaucoup de débats à propos de la place qu’elle prend dans la société. Ainsi, la disparition de la religion est-elle souhaitable? Je définirai les trois mots principaux de cette question pour ensuite prendre une position réfléchie sur le sujet pour ensuite définir et justifier la question posée à l’aide de deux arguments.

Pour ma part, je crois que la société de nos jours est assez autonome pour se passer des croyances religieuses. Encore de nos jours, celle-ci crée plusieurs conflits partout dans le monde. Donc, la disparition de la religion est souhaitable.

La question comporte trois mots importants qui sont essentiels à définir: disparition, religion et souhaitable. Premièrement, la disparition se définit par le fait de cesser d’exister. Deuxièmement, la religion est une doctrine divine où les gens sont amenés à être sous la juridiction d’un dieu. Finalement, il est souhaitable pour la société que la religion soit supprimée afin de lui laisser sa liberté de pensée et d’expression.

La disparition des croyances religieuses est nécessaire puisqu’elle a pour effet de priver les gens de leur propre idée ou leur propre opinion. En effet, la religion est basée sur des croyances et est contrôlée par un dieu, ce qui amène aux croyants des réponses à toutes leurs questions. En conséquence, les faits, gestes et pensées des croyants sont surveillés et restreints par la religion ce qui restreint leurs libres pensées et gestes. De plus, la religion est inculquée dès le tout jeune âge que ça soit dans différentes religions partout dans le monde. La jeunesse coincée dans la religion ne trouve donc aucune autre réponse que dans son dogme. En bref, l'extinction de la religion est souhaitable.

Il est important que la religion soit éliminée car

en relation

  • Travail de religion : petite philosophie à l’usage des non-philosophes. a.jacquard chapitre biologie
    587 mots | 3 pages
  • Sujets de dissertation philosophique • « il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. leurs mondes respectifs sont
    1936 mots | 8 pages
  • La religion nourrit-elle l’amour ?
    3325 mots | 14 pages
  • Peut-on parler de respect de droits de l’homme dans une nation qui fait d’une religion la religion de l’etat ?
    2417 mots | 10 pages
  • Peut-on penser sans préjuger
    2653 mots | 11 pages
  • Les faits religieux
    1937 mots | 8 pages
  • No titre
    575 mots | 3 pages
  • Une société peut elle se passer de religion ?
    1588 mots | 7 pages
  • Philo: peut-on fonder la morale sur la religion.
    1754 mots | 8 pages
  • analyse philo
    1058 mots | 5 pages