Rennaissance

694 mots 3 pages
1 : Comme tout phénomène artistique, la Renaissance connaît une jeunesse ou elle se cherche et tente de se définir, une maturité classique d’équilibre et de sérénité et enfin une remise en question dans l’artifice et la « manière ».
Cependant, la Renaissance est un mouvement de rénovation culturelle et artistique, qui prend sa source en Italie au XVème siècle, et se répand dans toute l’Europe au XVIème siècle. C’est l’époque l’épanouissement, de la quête du beau, de l’équilibre classique, et les grandes créations ce déplacent de Florence à Rome.
En revanche, cette révolution artistique ne peut se comprendre sans évoquer l’éclat du mouvement humaniste (HUMANISME) qui bouleverse les fondements d’une société longtemps théocratique (religion ou un prête joue un rôle important), qui ira même pour certains, jusqu’à la Réforme et donc la rupture avec l’Eglise.
On ne peut s’étonner qu’un important centre urbain comme Florence ait été le berceau de la Renaissance. Ainsi, Leonard de Vinci et Michel-Ange ont été formés à Florence.
La renaissance apparaît donc comme un phénomène artistique européen, qui, avec des phases et des développements divers, se maintiendra, à travers ses déformations maniéristes (tendance de l’art italien), jusqu’au début du XVIIème siècle.
Ce fut un art sans doute plus profane que religieux, c’est une des raisons pour lesquelles les pulsions de la Contre-Réforme engendreront progressivement en retour un grand art surtout sacré, « le BAROQUE», dont la ferveur et l’élan remplaceront, sans l’effacer jamais tout à fait, l’idéal esthétique de la Renaissance.

2: A vu de ce tableau, nous pourrions comprendre que l’Enfant est représenter par Jésus qui semblerait âgé d’environ un an. Nous pouvons remarquer qu’il s’échappe presque des bras de sa mère pour rattraper un agneau, « qu’il enlace », semble-t-il. La mère, semblent assît sur les genoux de saint Anne, voulant attraper l’enfant pour le détacher de l’agneau. Alors que nous pourrions croire

en relation

  • La rennaissance
    3575 mots | 15 pages
  • rennaissance
    1509 mots | 7 pages
  • rennaissance
    1567 mots | 7 pages
  • La Rennaissance
    2483 mots | 10 pages
  • La rennaissance
    644 mots | 3 pages
  • Rennaissance
    259 mots | 2 pages
  • Rennaissance
    1565 mots | 7 pages
  • la rennaissance
    257 mots | 2 pages
  • La rennaissance
    3060 mots | 13 pages
  • poesie et rennaissance
    2700 mots | 11 pages