Revolution

Pages: 11 (2586 mots) Publié le: 25 mars 2012
HYACINTHE Théa Rachel
Groupe 13

-------------------------------------------------
CONFERENCE D’HISTOIRE DE BARILLE CLAIRE

Le « Moment 1830 », un tournant dans l’histoire politique européenne du premier XIXe siècle

Eugène Delacroix, La Liberté guidant le Peuple (1830, musée du Louvre)
L'Europe est en 1830, le théâtre de tous les mouvements, insurrections, révolutions, coups de forceset premières campagnes en vue de la promotion du libéralisme au détriment de la monarchie.
Si la manifestation de ces aspirations libérales la plus spectaculaire et la plus subversive dans toute l’Europe, est celle des « Trois Glorieuses » en France, la France n’est pas le seul pays, ni le premier mû par cette fièvre libérale. En effet, cette dernière va accompagner des mouvements deprotestations parfois à l’origine de révolutions dans de nombreux Etats ou territoires comme la Grèce, la France, la Belgique, la Pologne, l’Angleterre ou même certains Etats allemands ou Italiens. Ces protestations qui prendront la forme de révolutions seront à l’origine de nombreux changements institutionnels en Europe
En quoi « le Moment 1830 » est-il à l’origine d’un nouvel ordre idéologique etinstitutionnel en Europe ? Quelles sont les limites de ce nouvel ordre ?
Il convient dès lors de s’interroger au sujet de ces contestations populaires européennes, de comprendre quelles sont ces idées libérales auxquelles aspirent les peuples européens du premier XIXe siècle ; puis, aux évènements révolutionnaires de 1830, point d’orgue de cette volonté libérale, pour connaître la forme qu’ont pris cesrévolutions mais surtout quelles sont les conséquences engendrées sur le paysage européen.

I. Un atmosphère tendu en France annonciateur d’un changement politique en Europe

A. Un peuple en apparence calme et désintéressé…

Il convient d’abord de définir le terme « peuple » qui peut désigner les classe populaires en opposition avec l’élite culturelle et financière possédant une réelleinfluence dans les affaires politiques de son pays, mais qui peut désigner également, en tant que concept politique, et c’est cette définition que nous retiendrons, un « peuple-nation » qui incarne la nation en tant qu’entité symbolique.

a. Un peuple absent…

Banni du jeu parlementaire en ces temps de suffrage censitaire, le peuple est pourtant très présent dans les discours :
« « Tout pour lepeuple et rien par le peuple ! » C’est là une doctrine de politique, dont l’application est facile et conforme à toutes les règles de morale et de justice. Nous avons toujours blâmé les systèmes qui, sous prétexte de l’intérêt matériel du peuple, faisaient descendre le pouvoir dans la démocratie. »
La Quotidienne, 25 mai 1830

Voilà de quelle manière l’un des plus grands journaux royalistesenvisage le rapport de la politique et de ses dirigés : un vieux droit monarchique à la tête d’un pays qui aspire à un tout autre idéale de manière encore latente.

b. …et dont personne ne veut se méfier

La représentation d’une population silencieuse et soumise en matière de politique, conforte les gouvernants dans l’idée que les classes dites populaires n’interfèreront pas dans lesaffaires politiques de leur pays. De fait, en cette fin de Restauration les débats politiques sont particulièrement animés. La population française ne constitue pas un réel danger pour le pouvoir monarchique. La Quotidienne, publie d’ailleurs un article visant les feuilles libérales : « Les journaux libéraux se trompent ; ils croient qu’il y a quelque chose en France qui répond à leur folie. Cela n’estpas vrai. Tout est calme dans la France. L’agitation de quelques agitateurs ne descend pas dans la rue. Le peuple sait à peine qu’il y a d’autres ministres …. »
Nous avons donc affaire à un peuple-enfant dépourvu de raison et qu’il faut apprivoiser. Le plus important journal ultra utilise l’image d’un peuple attaché à son roi afin de conjurer le sort qui s’est abattu violemment sur le nouveau...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Révolution
  • Revolution
  • Révolution
  • révolution
  • Révolution
  • revolution
  • Revolution
  • La révolution

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !