Robespierre

Pages: 19 (4657 mots) Publié le: 18 mars 2013
ROBESPIERRE

Introduction :
Maximilien de Robespierre est né le 6 Mai 1758 à Arras, il a été guillotiné le 28 Juillet 1794 à Paris. Il était le fils d’un avocat au conseil d’Artois, il appartient donc à la petite bourgeoisie de robe. Il suivit d’abord des études comme boursier au collège Louis-le-Grand (de 1769 à 1781), puis ses études terminées, il revient à Arras où il devient avocat le 20août 1781. Dès le début de l’année 1782, il est nommé avocat à la Prévôté de l'Évêché d'Arras. Plus tard, le 26 Avril 1789, il est élu député aux Etats-Généraux. Imprégné des idées idéalistes des philosophes du XVIIIe siècle, et notamment de celles de Rousseau, il joue un rôle important dans la vie politique de sa province à la veille de la Révolution.

I. La montée en puissance ( 1789-1792)A) Député à la Constituante (1789-1791)
Il participe à la vie politique dans sa province à la veille de la Révolution, faisant paraître un mémoire intitulé À la Nation artésienne sur la nécessité de réformer les États d'Artois. Puis, appuyé par sa famille et ses amis, il se porte candidat à la représentation du Tiers Etats aux États généraux ; la corporation des savetiers mineurs, la pluspauvre mais la plus nombreuse, lui confia la rédaction de leur cahier de doléances le 25 mars 1789.
Élu le 26 avril 1789 parmi les huit députés du Tiers Etats de l’Artois, il se rendit à Versailles, où il s'installa avec trois collègues. Il noua des relations avec Mirabeau, dont il fut quelque temps proche . Il se rapprocha également de Barère. Son discours contre la loi martiale du 21 octobre 1789 enfit l'un des principaux animateurs de la Révolution et la cible d'attaques de plus en plus acharnées de ses adversaires, particulièrement de son ancien professeur, l'abbé Royou, et l'équipe de journalistes des Actes des Apôtres. Il fut l’un des rares défenseurs du suffrage universel et de l'égalité des droits, s'opposant au marc d'argent, le 25 janvier 1790 et défendant le droit de vote descomédiens et des juifs. Au second semestre, ses interventions à la tribune devinrent de plus en plus fréquentes : en une année, il avait vaincu l'indifférence et le scepticisme de ses collègues. De novembre 1790 à septembre 1791, il joua un rôle de premier plan dans les débats sur l'organisation des gardes nationales. Il participa à l’élaboration de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyenainsi qu’à la première constitution française en 1791. Le 16 mai 1791, il fit voter le principe de la non-rééligibilité des députés de l'Assemblée constituante dans l'Assemblée suivante, qui visait principalement le triumvirat du parti patriote, Duport, Barnave et Lameth. Toujours contre le triumvirat, il défendit l'abolition de l'esclavage et le droit de vote des gens de couleur et défendit lesSociétés populaires. Par la suite, il prononça un discours pour l’abolition de la peine de mort, resté célèbre, le 30 mai 1791.

B) La tribune des Jacobins (1791-1792)

Avec la clôture de la session parlementaire, Robespierre rentra dans la vie civile le 1er Octobre 1791. Après la séance inaugurale de l'Assemblée législative, il fit un voyage vers l'Artois. Rentré à Paris le 28 Novembre,l'assemblée du club lui offrit la présidence. Pendant son absence, de nombreux députés de la nouvelle Assemblée s'étaient inscrits au Club, dont parmi eux les nouveaux députés de la future Gironde. À cette période, la question des émigrés incitait les dirigeants révolutionnaires à prôner la guerre aux princes allemands qui les accueillaient ; le plus ardent partisan de la guerre était Brissot, l'un desnouveaux députés de Paris. Dans un premier temps, Robespierre se prononça pour la guerre, puis, après Billaud-Varenne, il dénonça le caractère belliciste de la France contre l'Autriche à la tribune des Jacobins le 18 décembre 1791, ainsi que le 2 et le 11 janvier 1792. Il jugeait imprudente une telle décision qui, d'après lui, faisait le jeu de Louis XVI. À ses yeux, l'armée française n'était...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Robespierre
  • Robespierre
  • Robespierre
  • robespierre
  • Robespierre
  • Robespierre
  • Robespierre
  • Robespierre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !