Rumeur univers

430 mots 2 pages
Dans cet exposé, nous ferons la différence entre 2 formes de présentation du concept de la rumeur : - La rumeur en elle-même. Elle se caractérise par la transmission de l’information entre les individus sans prendre en considération sa source ou même dans quel contexte elle se propage. Cette facette se concentre donc surtout sur la prolifération et le moyen de prolifération de l’information. Nous traiterons ici plus de la partie théorique notamment traité par des auteurs comme kapferer [ … ] - L’univers de la rumeur. Il englobe la rumeur et sa propagation mais aussi son contexte, sa véracité, son moyen de propagation ou la source de l’information. Cette étude est plus large et n’englobe pas uniquement le concept théorique de rumeur.

Cette différenciation est importante car elle amène à une étude différente du phénomène. En effet, comme il sera expliqué dans ce dossier, la vérité ou non de l’information n’est pas importante dans la propagation d’une rumeur. Mais la personne d’où provient l’information ( qu’elle soit fondée ou non, qu’il y ait un but à cette propagation ) que nous nommerons « source » peut amener plus ou moins de crédibilité à celle-ci. En effet, une rumeur ou la source de l’information est identifiée peut rapidement ne plus devenir une rumeur mais une information réelle ou non. De plus la crédibilité de la personne amenant l’information a aussi une importance primordial. Une rumeur amenée par un média a, par exemple, clairement une répercutions ou non sur la crédibilité ou le fondement de l’information.

L’exemple pour illustrer cette segmentation est en rapport avec le contexte de notre exposé qui est l’entreprise : Une rumeur d’une vague de licenciement en entreprise.
Dans la 1ere présentation, nous traiterons surtout sur le phénomène de prolifération de l’information : comment et pourquoi les collaborateurs se transmettent l’information ? Comment est elle modifiée avec le jeu des « on dit que » ?
Dans la 2 eme

en relation

  • Communication informelle stg cgrh
    388 mots | 2 pages
  • communication informelle
    360 mots | 2 pages
  • Travail sur la rumeur
    979 mots | 4 pages
  • Enonciation poétique
    5358 mots | 22 pages
  • Francais
    856 mots | 4 pages
  • Le ciel est, par-dessus le toit verlaine
    703 mots | 3 pages
  • Monsieur
    1095 mots | 5 pages
  • Verlaine
    615 mots | 3 pages
  • Philo L Argent
    7452 mots | 30 pages
  • Italo calvino - lire les classiques
    897 mots | 4 pages